•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Netflix ne retirera pas le spectacle controversé de Dave Chappelle

L'humoriste ajuste ses lunettes avec ses deux mains pendant qu'il se fait photographier.

L'humoriste américain Dave Chappelle

Photo : Getty Images / David Livingston

Agence France-Presse

Netflix a défendu lundi son choix de diffuser un spectacle de l'humoriste américain Dave Chappelle dans lequel ce dernier tient des propos jugés transphobes par plusieurs associations de défense des LGBTQ+, selon des médias américains.

Ce n'est pas la première fois que le comique de 48 ans, récompensé plusieurs fois aux prix Emmy et aux prix Grammy, est critiqué pour des propos considérés comme étant homophobes ou transphobes. Il est cette fois au centre d'une polémique après avoir fait des blagues sur le genre dans son spectacle The Closer, sorti la semaine dernière aux États-Unis.

Le genre est un fait. Chaque être humain dans cette pièce, chaque être humain sur terre a dû passer entre les jambes d'une femme pour être sur terre. C'est un fait, dit-il notamment. Certaines de ses blagues problématiques portent sur l'anatomie, notamment lorsque l'humoriste compare les organes génitaux des personnes transgenres à des substituts végétaliens à la viande.

Il y prend au passage la défense de l'autrice britannique J. K. Rowling, accusée l'an dernier d'avoir tenu sur Twitter des propos insultants à l'égard des personnes transgenres.

Les déclarations de Chappelle n'ont pas été du goût d'associations de défense des personnes LGBTQ+, comme la National Black Justice Coalition, qui a demandé à Netflix de déprogrammer ce spectacle.

Netflix défend un humour « qui existe pour repousser les limites »

Dans une note adressée au personnel de Netflix, Ted Sarandos, codirecteur général du géant de la diffusion en continu, a déclaré que le travail de Dave Chappelle ne s'apparentait pas à de la haine et que l'entreprise ne retirerait pas le spectacle de son catalogue, selon Variety, qui a pu consulter le document.

Certains talents pourraient se joindre à des tiers pour nous demander de supprimer l'émission dans les jours à venir, ce que nous ne ferons pas, indique la note.

Nous n'autorisons pas [sur] Netflix les programmes conçus pour inciter à la haine ou à la violence, et nous ne pensons pas que The Closer franchisse cette limite. Je reconnais cependant qu'il est difficile de faire la distinction entre le commentaire et l'insulte, surtout dans les spectacles d'humour, qui existent pour repousser les limites.

Une citation de :Ted Sarandos, codirecteur général de Netflix

Selon Variety, trois personnes employées par Netflix qui s'étaient invitées à une réunion virtuelle de cadres afin de protester contre ce spectacle ont été suspendues.

D'après le média, cette liste comprend l'ingénieure Terra Field, qui s'identifie comme transgenre et avait affirmé sur Twitter la semaine dernière que Dave Chappelle attaquait la communauté trans et la validité même de la transidentité.

Ces personnes ont été sanctionnées pour avoir participé à une réunion à laquelle elles n'étaient pas invitées, et non pour avoir critiqué le programme, avance Variety.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !