•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Défi 12 $ du MAPAQ bien accueilli au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Une personne pousse son panier d'épicerie.

Vous entendez probablement les gens de votre entourage dire qu'ils sont fiers d'acheter local. Mais qu'est-ce que ça veut vraiment dire, « acheter local »?

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) a lancé son Défi 12 $ au cours des derniers jours pour encourager les consommateurs à remplacer 12 dollars chaque semaine des produits étrangers qu’ils achètent pour des produits locaux. 

Cette initiative permettrait aux producteurs et transformateurs québécois de se partager 1 milliard de dollars annuellement si chaque ménage relevait le défi, selon le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec.

C'est peut-être un beau-frère, un voisin, une amie qui verra son entreprise agricole, de pêches ou de transformation alimentaire, à titre d'entrepreneur ou de travailleur, prendre de l'expansion et ainsi consolider notre secteur bioalimentaire , souligne le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, André Lamontagne, dans un communiqué.

L'un des propriétaires de la fromagerie Blackburn, Nicolas Blackburn, croit qu’inciter la population à acheter plus de produits québécois ne peut qu'être bénéfique pour eux.

C'est une bonne nouvelle, dit-il. C'est de l'achat régional, ça réduit les rayons de transport, ça fait vivre l'économie de la région, du coin, même du rang. L'achat local, ça rejoint toutes les personnes de la région.

Les consommateurs rencontrés se disent prêts, pour la plupart, à relever le défi. J'achète beaucoup dans les fermes et tout ça, affirme l’un d’eux. Puis à l'épicerie, j'essaie de faire mon maximum. Je trouve que c'est une bonne idée, ajoute une autre cliente. Ça encourage encore plus les gens à penser aux produits québécois.

D'après moi, si j'achète juste du Québécois, c'est plus cher que 12 $ par semaine, craint cependant un homme. Je ne pense pas vraiment que c'est une initiative qui va être forte.

La campagne a été créée en mai 2020 pour encourager la relance de l'économie et l’autonomie alimentaire. Le gouvernement estime que son défi pourrait aussi contribuer à la création d'emplois partout dans la province. 

D'après le reportage de Béatrice Rooney

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !