•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Véloroute de la Péninsule acadienne, toujours aussi populaire

Des cyclistes sur la Véloroute de la Péninsule acadienne.

Des cyclistes sur la Véloroute de la Péninsule acadienne

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

De nombreux cyclistes ont enfourché leur vélo pour profiter de la Véloroute de la Péninsule acadienne pendant le long week-end de l’Action de grâce. Cette destination attire de plus en plus d’adeptes.

Gisèle et Gabrielle Robichaud font partie de celles qui sont allées pédaler sur les routes de la Péninsule lundi. Elles le font deux fois par semaine depuis la fin de l’été.

C’est vraiment plaisant, j’ai eu la piqûre. Je n’étais pas fan de vélo avant, mais ça en vaut la peine, juste parce que la Véloroute est tellement belle, explique Gisèle Robichaud.

Les responsables de la Véloroute remarquent que la région récolte les fruits de plusieurs années d’investissement.

C’est quelque chose d’assez unique, confirme le président de la Véloroute de la Péninsule acadienne, Ernest Ferguson. On s’aperçoit que les gens commencent et qu’il y a une augmentation du cyclisme dans la Péninsule.

Ernest Ferguson.

Ernest Ferguson, président de la Véloroute de la Péninsule acadienne (archive)

Photo : Véloroute de la Péninsule acadienne

Les haltes et la signalisation sont maintenant installées sur la Véloroute. Cet automne, un puits a également été creusé et le wi-fi et l’électricité sont disponibles à un embranchement.

L’organisme compte continuer de développer son infrastructure.

Des sites d’hébergement, des restaurants et des certifications pour les services spéciaux pour les cyclistes verront bientôt le jour.

De nombreux cyclistes satisfaits

À en juger par les commentaires des cyclistes interrogés par Radio-Canada, la Véloroute a réussi son pari.

C’est le plus beau projet qu’on n’a pas fait. Pour aller dehors et faire de l’exercice, dit Denise Robichaud.

Deux cyclistes sur une route.

La Véloroute de la Péninsule acadienne présente de beaux paysages.

Photo : Radio-Canada

Je suis à la retraite… et j’en profite ! ajoute pour sa part Alexandre Finn.

La fin de semaine de l’Action de grâce, avec des temps comme ça, on ne peut pas rester chez nous. Il faut sortir et profiter de cette belle infrastructure-là.

Une citation de :Daniel Landry, cycliste de la Péninsule acadienne

On est vraiment chanceux d’avoir une Véloroute qui nous fait voyager dans la Péninsule acadienne. C’est un bijou et ça nous fait pratiquer l’activité physique, conclut Gisèle Robichaud.

La Véloroute est en train de devenir une référence pour les amateurs et compte bien continuer sur cette lancée.

D’après le reportage d’Alix Villeneuve

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !