•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une drogue puissante possiblement responsable d’une hausse de surdoses

Une trousse d'injection de naloxone.

Des trousses de naloxone peuvent sauver des victimes de surdose. (Archives)

Photo : La Presse canadienne / Chad Hipolito

Radio-Canada

Une drogue puissante et inconnue circulerait sur le marché noir des rues de Sudbury en ce moment, et celle-ci serait liée à une augmentation marquée du nombre de surdoses.

La Ville du Grand Sudbury et le Service de santé publique ont publié un avertissement en ce sens, vendredi.

Une augmentation des surdoses a été observée et la cause présumée est la consommation d’opioïdes. La substance utilisée dans les incidents n'a pas été confirmée.

Cette situation sert à rappeler à la communauté que les drogues de rue peuvent être coupées ou mélangées à des substances comme les benzos, le fentanyl ou le carfentanil, et que même une très petite quantité de ces substances peut causer une surdose, peut-on lire dans un communiqué de presse publié par le bureau de santé.

Selon le site Web de la Stratégie communautaire antidrogue, les Services paramédicaux du Grand Sudbury ont répondu à 566 incidents soupçonnés d'être liés aux opioïdes entre janvier et août 2021, contre 368 incidents pour la même période l'an dernier. Cela comprend 32 décès par surdose d'opioïdes de janvier à mars 2021.

En juillet, une augmentation des benzodiazépines dans la région a été confirmée. Il s'agit de sédatifs puissants également connus sous le nom de Valium, Xanax, Ativan, Clonazepam et Zylazine, qui augmentent le risque de surdose et de décès lorsqu'ils sont associés à des opioïdes.

Le bureau de santé fournit également des informations sur les endroits où l'on peut obtenir gratuitement un kit de naloxone. Utilisée immédiatement, la naloxone peut aider les personnes ayant fait une surdose à respirer normalement et à reprendre conscience.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !