•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accusations abandonnées contre un homme qui aurait prétendu être un terroriste

Le portrait d'un homme

Shehroze Chaudhry était accusé d'avoir prétendu être un terroriste. (Archives)

Photo : offerte par MEMRI JTTM

Radio-Canada

L'avocat d'un Ontarien accusé d'avoir faussement prétendu être un terroriste pour Daech affirme que les accusations ont été abandonnées et que son client en est soulagé.

Shehroze Chaudhry a été arrêté par la GRC et accusé en septembre 2020 d'avoir perpétré un canular lié à une activité terroriste.

Les policiers affirmaient à l’époque que M. Chaudhry avait accordé de nombreuses entrevues dans les médias dans lesquelles le jeune homme de 26 ans de Burlington, en Ontario, a affirmé s'être rendu en Syrie en 2016 pour rejoindre Daech et commettre des actes d'extrémisme.

Ces entrevues ont été publiées dans de multiples médias, diffusées sur des baladodiffusions et présentées dans un documentaire télévisé. Selon la GRC, cette situation soulevait des préoccupations en matière de sécurité publique.

Mais l'avocat de M. Chaudhry, Nader Hasan, a déclaré dans un communiqué dimanche que l'accusation avait été retirée, ajoutant que son client maintient son innocence en ce qui concerne cette accusation et toute autre accusation criminelle.

La décision de M. Chaudhry de contracter un engagement de paix et de rester sous conditions pendant 12 mois supplémentaires est une reconnaissance qu'il a fait des erreurs, a ajouté Me Hasan. Mais ces erreurs étaient dues à l'immaturité, et non à une intention sinistre.  Et certainement pas d'une intention criminelle.

Cette résolution tient également compte des progrès considérables réalisés par M. Chaudhry au cours des deux dernières années. M. Chaudhry a réussi à obtenir un diplôme universitaire et à conserver un emploi.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !