•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une grosse année 2021 pour le Marathon Gaspésia

Des coureurs s'élancent en bordure de la route 132 en souriant.

Les coureurs ont profité d'une température absolument radieuse, dimanche, et étaient tout sourire.

Photo : Radio-Canada / Bruno Lelièvre

Radio-Canada

Le Marathon Gaspésia, qui se tenait dimanche dans le secteur Coin-du-Banc à Percé, a récolté un franc succès. Selon les organisateurs, 300 personnes se sont inscrites à l'épreuve qui avait lieu lors de la saison automnale pour la première fois.

Mercure indiquant 15 degrés et soleil bien présent : les coureurs ont profité d’une journée très favorable à la pratique de leur activité de prédilection.

C’était vraiment génial! On longeait l’eau presque tout le temps et c'était super, pour vrai!, lance un participant fort enthousiaste venu de Québec pour l’occasion. Maxime Moisan admet néanmoins avoir été surpris par l’ampleur du défi. Le parcours? C’était quand même difficile, indique-t-il.

Un homme court sur la route. Au loin, on aperçoit le rocher Percé.

Les participants ont notamment pu courir en admirant, au loin, le rocher Percé.

Photo : Radio-Canada / Bruno Lelièvre

La gagnante, toutes catégories confondues, admet elle aussi que le défi était de taille. Il y avait de bonnes montées, pas nécessairement abruptes, mais longues et qui nécessitaient un bon effort. Ç’a été un bonheur de courir, a commenté Danielle Pedneault.

L’athlète de Pointe-aux-Outardes, sur la Côte-Nord, a complété le marathon en 3 heures, 18 minutes et 57 secondes. Ma stratégie était de partir prudemment et de me garder des jambes pour la fin. Ç'a été numéro un du début à la fin, relate la vainqueure.

Un pancarte indique la plage de Coin-du-Banc. Derrière, un groupe d'athlètes pourtant des chandails rouges courent ensemble.

Si plusieurs courses ont été annulées cette année, celle de Coin-du-Banc a bel et bien eu lieu dimanche.

Photo : Radio-Canada / Bruno Lelièvre

Des parcours étaient proposés aux coureurs les plus aguerris comme Mme Pedneault, mais également aux sportifs néophytes. Les enfants ont aussi trouvé chaussure à leur pied.

Aujourd’hui, on avait l’épreuve reine du 42 km, le demi-marathon de 21,1 km, un 10 km, un 6 km et une course pour les enfants qui se déployait sur 1 et 2 km, énumère l’organisateur, Jean-François Tapp.

Une mouture majoritairement québécoise

M. Tapp se dit satisfait de cette mouture du marathon, qui constitue, note-t-il, la plus grosse jusqu’ici. Cette dernière aura donné lieu à certains changements au niveau des inscriptions.

Généralement,  le marathon Gaspésia, c’est le plus petit marathon international en Amérique du Nord. On reçoit toujours de 5 à 8 nations, 200 participants. Cette année, c'est autour de 300 participants avec, essentiellement, des Québécois.

Une citation de :Jean-François Tapp, organisateur du Marathon Gaspésia
Jean-François Tapp, devant un boisé.

Jean-François Tapp est le directeur des courses d'Événements Gaspésia. (archives)

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Sans surprise, le grand manitou de la course gaspésienne attribue cette grande mobilisation des sportifs en provenance du Québec à la pandémie de COVID-19.

Plusieurs événements d'envergure n'ont pu avoir lieu en raison de la crise sanitaire cette année, notamment les marathons de Québec et de Montréal.

Les organisateurs confirment par ailleurs que le Marathon Gaspésia sera de retour en 2022. La date et l’endroit ne sont toutefois pas connus.

Selon le reportage de Bruno Lelièvre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !