•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un festival pour permettre au grand public de s’initier à la musique classique

Des notes de musique flottent de manière désordonnée.

Des notes de musique

Photo : getty images/istockphoto / articular

Radio-Canada

Un concert-bénéfice a été organisé au Conservatoire de musique de Saguenay dimanche. Le spectacle a été mis sur pied pour soutenir financièrement Le Baptême, un tout nouveau festival dont le but est de démocratiser la musique classique en mettant notamment en valeur de nombreux artistes de la relève.

Cet événement prendra son envol le 24 octobre et il se poursuivra jusqu'en mars.

L'objectif sera d'offrir un concert par mois à la chapelle de la Cathédrale de Chicoutimi.

Le directeur artistique du festival, Jonathan Nemtanu, espère qu'il n'y aura pas que des mélomanes assidus qui assisteront aux spectacles.

Le rôle de l'événement, c'est vraiment, vraiment, vraiment de convaincre un nouveau public d'écouter des concerts de musique classique. Je pense qu'il y a beaucoup d'artistes dans le monde qui essaient de démocratiser cet art, d'y enlever le côté élitiste [...] en montrant que c'est pour tout le monde et qu'il faut se l'approprier, explique-t-il, avec beaucoup de coeur et de conviction.

M. Nemtanu, qui est lui-même pianiste, tient à favoriser les interactions entre les spectateurs et les musiciens.

Ce que j'aimerais énormément, c'est que les gens puissent parler avec les artistes, qu'ils se retrouvent, qu'ils discutent, qu'ils rigolent, mentionne-t-il.

À son avis, un spectacle, ça devrait être un moment où on écoute de la musique, où on l'apprécie et où on vit des émotions pour pouvoir ensuite les échanger les uns avec les autres.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !