•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les tests rapides en forte demande en Saskatchewan

Un livret d'instructions et du matériel médical dans un petit sac en plastique.

Il y a en ce moment une forte demande dans les cliniques qui offrent le dépistage rapide de la COVID-19, selon le gestionnaire de la clinique située à l'aéroport de Regina.

Photo : CBC/Brooklyn Currie

Radio-Canada

Depuis la mise en place de la preuve de vaccination en Saskatchewan le 1er octobre, un résultat négatif est nécessaire pour accéder à certains lieux publics intérieurs si l’on n’est pas vacciné.

La clinique de tests rapides de l’aéroport de Saskatoon fait partie des endroits où les Saskatchewanais non vaccinés peuvent obtenir un test de dépistage de la COVID-19.

L’entreprise Nobel HSSE Management gère cette clinique. Son directeur des opérations, Ryan Galloway, explique que les Saskatchewanais peuvent se faire tester au coût de 100 $ et recevoir leur résultat en moins d’une heure.

Dépendamment de l'appareil, explique Ryan Galloway, les résultats peuvent prendre de 15 à 30 minutes pour sortir. On peut commencer à lire les résultats après 15 minutes, mais après 30 minutes, ce n'est pas possible.

Ryan Galloway ajoute que ce résultat est valide pour une durée variable selon les circonstances.

Le gouvernement de la Saskatchewan dit que les tests sont valides 7 jours, mais si vous utilisez le résultat pour aller à un match des Roughriders ou au restaurant, c'est 72 heures, précise-t-il.

Ryan Galloway indique que les derniers jours ont été très épuisants en raison de la forte demande partout dans la province.

Il soutient que le nombre de tests effectués par son entreprise a augmenté considérablement depuis l’entrée en vigueur de la preuve vaccinale.

Cette obligation a coïncidé avec le moment où l’Autorité de la santé de la Saskatchewan a commencé à prioriser le dépistage des personnes qui présentent des symptômes de COVID-19.

Ryan Galloway conseille ainsi aux Saskatchewanais de prendre un rendez-vous afin d'éviter les attentes dans les cliniques, dont celle qu’il gère à l’aéroport.

Avec des informations d’Olivier Hamel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !