•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Système d’internet haute vitesse à vendre en Nouvelle-Écosse

Des câbles branchés dans une station réseau

Annapolis avait lancé le projet en invoquant un manque d'intérêt des compagnies de télécommunications.

Photo : iStock

Radio-Canada

La communauté rurale du comté d'Annapolis en Nouvelle-Écosse cherche une compagnie pour acheter et gérer son système d'internet haute vitesse, qui est actuellement en construction.

La municipalité a dépensé 13 millions de dollars pour acquérir 480 kilomètres de câbles devant desservir quelque 9500 maisons et entreprises.

Les gouvernements provincial et fédéral ont aussi contribué à ce projet de 17 millions de dollars.

La municipalité régionale du comté d'Annapolis avait lancé le projet en invoquant un manque d'intérêt des compagnies de télécommunications.

Maintenant, elle estime qu'elle ne devrait pas se charger d'un tel projet, puisqu'il existe plusieurs fournisseurs internet dans la région.

La municipalité souligne que l'acquéreur du système internet devra respecter certaines conditions, par exemple s'engager à maintenir la qualité et de garantir aux clients résidentiels un coût fixe pendant cinq ans.

Image représentant des branchements de câbles de réseautage dans un périphérique

Câbles de réseautage dans un périphérique

Photo : iStock

La municipalité régionale cherche à recouvrer son investissement dans le système. Les offres seront reçues jusqu'au 25 octobre. La municipalité se réserve le droit de refuser toutes les propositions.

Une vente assortie de conditions

Advenant la vente du système d'internet, la municipalité régionale souhaite que le transfert soit fait d'ici la fin de l'année, afin que le nouveau propriétaire soit prêt à gérer le système dès que l'aménagement sera terminé, ce qui est prévu pour mars prochain.

Outre la municipalité régionale du comté d'Annapolis, les autorités dans le comté de Pictou ont aussi choisi d'aménager un système d'internet haute vitesse, dont la région demeure propriétaire.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !