•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Grand Sudbury est-il vraiment une ville?

Vue aérienne du centre-ville de Sudbury.

Le centre-ville de Sudbury (Archives)

Photo : Radio-Canada / Yvon Thériault

Radio-Canada

Selon une définition adoptée par l'Organisation des Nations unies (ONU) cet hiver, la Ville du Grand Sudbury n'est pas une ville à proprement parler. Mais ses résidents, eux, voient les choses autrement.

Selon l'Organisation des Nations unies, une ville doit avoir plus de 50 000 habitants et une densité de population supérieure à 1500 résidents par kilomètre carré. Or, Sudbury ne satisfait pas à ce dernier critère.

Plusieurs autres villes canadiennes sont dans le même bateau : Kelowna, Fredericton, Saguenay et Lévis, pour ne donner que quelques exemples.

Si l’Organisation des Nations unies a maintenant sa définition d’une ville, c’est d’abord et avant tout pour des raisons de comparaison internationale.

L’ONU essaye de cartographier les espaces urbains à échelle planétaire, précise Pierre Filion, professeur émérite à l'École d’aménagement de l’Université de Waterloo. Ses critères ne sont donc pas forcément adaptés à la réalité de tous les pays, selon lui.

« Des compromis ont dû être faits, parce qu’une banlieue de faible densité en Amérique du Nord aura forcément une densité plus faible qu’une région rurale en Chine. »

— Une citation de  Pierre Filion, professeur émérite à l'École d’aménagement de l’Université de Waterloo

Selon M. Filion, la définition d'une ville – et ce qui fait son importance – englobe plus que les aspects démographiques. Une ville n'est pas seulement un regroupement de population, c'est aussi un endroit où se déroulent plusieurs activités.

Plusieurs résidents de Sudbury abondent dans le même sens.

Lynn Despatie sourit à la caméra devant un resto branché du centre-ville de Sudbury.

Lynn Despatie est une résidente de la Ville du Grand Sudbury.

Photo : Radio-Canada / Zacharie Routhier

Sudbury est une ville, affirme Lynn Despatie.

« C'est la plus grande ville et le centre économique du Nord de l'Ontario. »

— Une citation de  Lynn Despatie, résidente de Sudbury

Il y a beaucoup de personnes à Sudbury. Je pense que la densité de population n'a rien à voir avec la définition d'une ville, renchérit Mathieu Lavallée, fabricant de popsicles à Papaya Pops.

Mathieu porte un masque, regarde directement la caméra, et tient une sucette glacée dans ses mains.

Mathieu Lavallée travaille à Papaya Pops.

Photo : Radio-Canada / Zacharie Routhier

Revendiquer le statut de ville

Dans certaines provinces canadiennes, il y a des seuils de population à respecter pour les collectivités qui souhaitent être reconnues comme des villes.

En Colombie-Britannique, une communauté doit compter un minimum de 5000 personnes. En Alberta, ce chiffre est plutôt de 10 000 personnes.

En Ontario, le statut de ville ne dépend pas du nombre d'habitants.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !