•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le premier ministre Goertzen prêt à interdire les manifestations près des hôpitaux

Des manifestants tiennent des affiches pour s'opposer à la vaccination et au passeport vaccinal devant devant le Centre des sciences de la santé de Winnipeg.

Une manifestation contre le passeport vaccinal a eu lieu devant le Centre des sciences de la santé de Winnipeg le 1er septembre.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le premier ministre par intérim du Manitoba Kelvin Goertzen se dit prêt à envisager des moyens pour empêcher que des manifestations se déroulent près des hôpitaux, des sites de vaccination et d’autres endroits dans lesquels sont prodigués des soins de santé.

Il affirme qu’il examinera le projet de loi privé déposé par la critique en matière de justice du Nouveau Parti démocratique, Nahanni Fontaine, qui est aussi leader parlementaire du NPD.

Le premier ministre par intérim du Manitoba, Kelvin Goertzen donne une conférence de presse. Il est debout derrière un podium.

Le premier ministre par intérim du Manitoba Kelvin Goertzen, pourrait appuyer le projet de loi privé du NPD.

Photo : Radio-Canada / Jaison Empson

Ce projet de loi vise à établir des zones tampons de 50 à 150 mètres autour des établissements de santé, des écoles et des résidences des travailleurs de la santé.

Toutes les protestations ou actions organisées contre les mesures sanitaires liées à la pandémie et la vaccination seraient interdites dans ces espaces.

Des amendes pouvant aller jusqu’à 5000 $ et jusqu’à six mois d’emprisonnement seraient prévues pour une première infraction, et les peines doubleraient en cas de récidive.

Nahanni Fontaine affirme que le projet de loi est une réponse à une manifestation qui a eu lieu le 1er septembre devant le Centre des sciences de la santé de Winnipeg. Une centaine de manifestants ont pris part à l'événement, et plusieurs empêchaient des gens d’entrer dans l'hôpital. Des patients ont dû annuler leur rendez-vous médical.

Jamais nous n’aurions pensé voir des manifestations coordonnées à travers le Canada devant des hôpitaux. Des manifestations qui ciblent les gens qui accèdent à ces bâtiments et ceux qui sauvent des vies et qui sont épuisés [par cette pandémie] et qui ne voient pas leur famille, déplore la députée néo-démocrate.

Nahanni Fontaine s'adresse aux médias à l'intérieur du palais législatif du Manitoba.

Nahanni Fontaine, critique en matière de justice pour le Nouveau Parti démocratique du Manitoba

Photo : Radio-Canada / Justin Fraser

Mme Fontaine indique qu'il sera toujours possible de manifester sur le terrain du palais législatif.

Le premier ministre dit vouloir lire le projet de loi du NPD pour s’assurer que les mesures proposées ne vont pas trop loin et que les gens ont accès aux hôpitaux.

En théorie, on veut s’assurer que les gens ont accès aux hôpitaux, que ce soit par le biais de ce projet de loi, d’un autre projet de loi ou de dispositions qui existent déjà dans la législation, a-t-il déclaré. Il a rappelé que son gouvernement a déjà déposé un projet de loi qui aurait empêché les manifestations devant les infrastructures clés comme les chemins de fer et les hôpitaux, mais qu’il avait été retiré en raison de l’opposition du NPD notamment.

Pour qu’il soit adopté et ait force de loi, le projet de loi du NPD doit obtenir l’appui du Parti progressiste-conservateur au pouvoir.

Un précédent ailleurs au Canada

Le 24 septembre, le Québec a adopté une loi spéciale pour interdire les manifestations anti-vaccin et antimesures sanitaires près des écoles et des hôpitaux.

La Colombie-Britannique prévoit se munir d’une telle législation en déposant un projet de loi à cet effet plus tard cet automne.

Pendant la campagne électorale fédérale, le chef du Parti libéral du Canada Justin Trudeau a promis que s’il était réélu, son gouvernement rendrait criminel le fait de bloquer l’accès aux bâtiments qui fournissent des soins de santé.

Avec les informations de La Presse canadienne et de Ian Froese

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !