•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des cas de COVID-19 dans 745 écoles albertaines, dont 11 écoles francophones

La province a annoncé mardi le rétablissement du traçage des contacts dans les écoles.

Un enseignant offre un masque à un élève.

Les écoles sont maintenant considérées comme touchées par une éclosion quand on y compte 10 cas de COVID-19 ou plus.

Photo : Reuters / AMIR COHEN

Services de santé Alberta (AHS) a rendu disponible plus tôt cette semaine la liste des écoles où des cas de COVID-19 ont été récemment répertoriés. Vendredi, 745 écoles y figurent, dont 11 écoles francophones.

La province avait cessé de publier le nombre d'écoles où des élèves ont reçu un résultat positif à un test de dépistage. Elle avait également modifié sa définition d’éclosion pour n’inclure que les écoles où plus de 10 % des élèves étaient absents en raison de symptômes de maladie respiratoire. 

Le gouvernement provincial a annoncé mardi le retour à un système de catégories. Les écoles qui comptent de 2 à 9 cas sont considérées comme étant en alerte. Une éclosion est déclarée si plus de 10 personnes ayant fréquenté l’école sont atteintes du virus.

Au total, 47 écoles étaient classées dans cette catégorie vendredi après-midi.

L’état d’alerte est levé si aucun cas n’a été rapporté dans les 14 derniers jours. Dans le cas d’une éclosion, il faudra attendre 28 jours sans nouveau cas pour mettre fin aux mesures de surveillance additionnelles.

Vendredi, des cas étaient répertoriés dans 11 écoles francophones :

  • École de La Source (Calgary), 2 à 4 cas
  • École du Nouveau-Monde (Calgary), 2 à 4 cas
  • École La Mosaïque, (Calgary), 2 à 4 cas
  • École Quatre-Saisons (Beaumont), 2 à 4 cas
  • École Notre-Dame (Edmonton), 2 à 4 cas
  • École publique Gabrielle-Roy (Edmonton), 2 à 4 cas
  • École des Beaux-Lacs (Bonnyville), 2 à 4 cas
  • École Nouvelle Frontière (Grande Prairie), 2 à 4 cas
  • École du Sommet (Saint-Paul), 2 à 4 cas
  • École francophone d’Airdrie, 5 à 9 cas
  • École Claudette-et-Denis-Tardif (Sherwood Park), 5 à 9 cas

L’information rendue publique est toujours insuffisante selon l’organisme SOS Alberta, qui collige des informations sur le nombre de cas positifs en milieu scolaire. Dix, c’est un niveau très bas, croit sa directrice des communications, Wing Li. C’est un spectre trop petit pour nous permettre de vraiment comprendre ce qui se passe. Il nous faut de meilleurs intervalles.

Le NPD réclame plus de transparence

L’opposition néodémocrate demande également que davantage d’information soit rendue publique par la province. Pour que les gens se sentent en sécurité, il faut être ouvert, transparent et montrer quels gestes vous allez poser pour arranger les choses, affirme sa porte-parole en matière d’Éducation, Sarah Hoffman. 

Le Nouveau Parti démocratique de l'Alberta affirme avoir obtenu un document qui montre le nombre exact de cas associés aux éclosions répertoriées dans le centre de l’Alberta. Radio-Canada n’a pas été en mesure de confirmer de façon indépendante l’authenticité de ce document.

Par courriel, le surintendant du Conseil scolaire Wolf Creek a cependant émis des doutes sur la nature des données contenues dans celui-ci. Le rapport semble représenter le nombre total d’absences liées à des maladies. Ces données ont été compilées par les écoles et communiquées à AHS quand le nombre d’absences dépassait la limite de 10 %, ajoute-t-il. Ces données ne représentent pas le nombre total de cas de COVID-19.

De son côté, le gouvernement albertain soutient que le NPD a mal interprété les informations contenues dans le document et déplore que cela puisse générer de l’inquiétude chez les parents d’élèves.

Cas actifs en baisse

Dans son bilan de vendredi, l’Alberta signale 1256 nouvelles infections au SRAS-CoV-2 et 16 décès supplémentaires causés par la COVID-19.

La province compte 17 839 infections actives.

La moyenne du taux de positivité de l’Alberta au cours des 7 derniers jours est de 9,38 %.

Actuellement 1101 personnes sont hospitalisées en raison de la maladie, soit 7 de plus que jeudi. Parmi elles, 250 aux soins intensifs.

Jusqu’à maintenant, 84,9 % des Albertains âgés de 12 ans et plus ont reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19 et 75,5 % ont complété leur vaccination.

Depuis le début de la pandémie, 2830 personnes ont succombé au virus en Alberta.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !