•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des accusations portées à la suite d’un homicide et d’un enlèvement à Hamilton

Deux autres suspects sont toujours recherchés.

Des véhicules de police stationnés devant l'entrée d'un chemin.

La fusillade et l'enlèvement ont eu lieu à la maison de la famille Ali.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La police de Hamilton a arrêté un jeune homme à la suite de l’enlèvement de Faqir Ali et de la mort de son fils, Hasnain (Nano) Ali le 16 septembre.

Antoine Chambers, qui est âgé de 25 ans, est accusé de meurtre au premier degré, de tentative de meurtre, d’enlèvement et des voies de fait graves.

Des accusations relatives aux armes à feu avaient aussi été portées contre lui à la suite de son arrestation, le 16 septembre en fin de soirée. Depuis, l'enquête a progressé et ces accusations plus graves ont été portées contre lui.

Antoine Chambers doit comparaître brièvement en cour le 13 octobre.

Au milieu de la nuit, les policiers avaient répondu à un appel au sujet de coups de feu à une résidence du quartier Mount Hope. Deux hommes dans la vingtaine étaient blessés par balle; l’un d’entre eux est mort plus tard à l’hôpital.

Leur père, Faqir Ali, avait été enlevé et sauvagement battu. Il avait été retrouvé plus tard près du boulevard Beach.

Le sergent-détective Steve Bereziuk de la police de Hamilton écoute une question lors d'un point de presse.

Le sergent-détective Steve Bereziuk de la police de Hamilton

Photo : CBC

Selon le sergent-détective Steve Bereziuk, de la police de Hamilton, Faqir Ali et son autre fils, qui a aussi été très gravement blessé, sont sortis de l'hôpital et sont en convalescence.Honnêtement, ils sont chanceux d'avoir survécu, a-t-il commenté.

Des questions demeurent quant au motif du crime.

Je peux vous dire que l'objectif était d'obtenir de l'argent, a précisé le détective, sans mentionner précisément combien était réclamé. Il assure qu'aucune somme n'a été versée.

Les policiers ne savent pas pourquoi Faqir Ali a été ciblé.

La police est toujours à la recherche de deux autres suspects dans cette affaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !