•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination en santé : le ministre Dubé suggère la suspension du permis d’exercer

Le ministre parle dans deux micros.

Christian Dubé suggère aux ordres professionnels de la santé de suspendre le permis d’exercer des membres qui refusent de se faire vacciner.

Photo : Radio-Canada

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, suggère à tous les ordres professionnels du milieu de suspendre le permis d’exercer de leurs membres qui refusent de se faire vacciner.

Questionné une fois de plus sur la conséquence de la pénurie de personnel qu’entraînera, à partir du 15 octobre, la suspension sans solde des employés de la santé qui ne seront pas adéquatement vaccinés, le ministre Dubé a réitéré qu’il ne changerait pas d’idée sur cette directive.

Les gens qui pensaient qu’ils pouvaient aller pratiquer ailleurs vont peut-être avoir des surprises dans les prochains jours, a-t-il insisté.

On a encore des éclosions dans les CHSLD, les RPA. On a toujours des gens aux soins intensifs. On ne peut pas changer d’idée. La vaccination est la solution.

Une citation de :Le ministre de la Santé du Québec Christian Dubé

M. Dubé a pris en exemple le Collège des médecins, qui a décidé de suspendre le droit d’exercer de ses membres à partir du 15 octobre afin d’appuyer le décret gouvernemental. Il a aussi insisté sur le fait que leurs syndicats, la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec et la Fédération des médecins spécialistes du Québec, avaient appuyé l’initiative de l’ordre professionnel.

Je pense qu’il y a beaucoup de pression en ce moment sur les autres ordres professionnels pour faire la même chose. […] Je pense que c’est à eux de prendre une position très claire, que les gens doivent être vaccinés pour travailler en santé, a encore lancé M. Dubé.

Le ministre a explicitement conseillé à l’Ordre des infirmières, l’Ordre des infirmières auxiliaires et l’Ordre des inhalothérapeutes d'emboîter le pas au Collège des médecins.

Au dire de Christian Dubé, actuellement, 300 à 400 membres du réseau de la santé par jour se font administrer une première dose du vaccin contre la COVID-19.

Pour leur part, les médecins sont vaccinés à 97 %, selon le Collège des médecins.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !