•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
La sculpture en fer située sur le quai de Sept-Îles face aux îles.

L'Ami d'acier au Vieux Quai de Sept-Îles, une sculpture de l'artiste, André Michel.

Photo : Radio-Canada / Lambert Gagné-Coulombe

Radio-Canada

Trois personnes briguent le poste de maire à Sept-Îles, le conseiller municipal sortant Michel Bellavance, l’avocat Steeve Beaupré et le promoteur immobilier Steve Trudel.

Michel Bellavance et Steeve Beaupré veulent incarner une ère de changement. Tous deux annoncent l’arrivée d’un temps nouveau dans la politique municipale.

Je suis pour un renouvellement autour de la table. Deux mandats comme conseiller, c'est correct. Maintenant, je vise la position de maire, mentionne Michel Bellavance.

Peut-être qu'il y a des choses qui peuvent être faites de façon différente, et ça peut fonctionner également et peut-être fonctionner encore mieux, soutient pour sa part Steeve Beaupré.

Tous deux placent l’attraction et la rétention des travailleurs au sommet de leurs priorités.

Steeve Beaupré est dehors, debout, il regarde la caméra.

Steeve Beaupré brigue le poste de maire à Sept-Îles.

Photo : Radio-Canada / Lambert Gagné-Coulombe

« Ce n'est pas une question de créer des emplois, c'est une question d'attirer les gens pour venir combler les emplois actuellement. Mais, on a tout le potentiel pour devenir une des villes les plus attrayantes au Québec.  »

— Une citation de  Steeve Beaupré, candidat à la mairie de Sept-Îles

Le dossier concernant l'avenir de l'hôtel de ville et la pénurie de places en garderie figurent aussi au sein des programmes proposés.

Michel Bellavance est debout dans la rue. Il regarde la caméra.

Michel Bellavance est candidat à la maire de Sept-Îles

Photo : Radio-Canada / Lambert Gagné-Coulombe

« En tant que président de l'urbanisme, on a fait des gestes pour faciliter l’accès dans des CPE ou l'implantation de service de garde à Sept-Îles »

— Une citation de  Michel Bellavance, candidat à la mairie de Sept-Îles

De son côté, Steve Trudel a refusé notre demande d’entrevue, précisant qu'il préférait attendre la semaine prochaine pour amorcer sa campagne médiatique. Il a toutefois mentionné qu'il voulait lui aussi être le candidat du changement.

Avec les informations de Lambert Gagné-Coulombe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !