•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Rimouski célèbre ceux qui l’ont bâtie

Les deux personnes devant un fond gris

Sœur Pauline Charron en compagnie du maire de Rimouski, Marc Parent

Photo : IFTEN REDJAH

La Ville de Rimouski a tenu sa première cérémonie de reconnaissance citoyenne jeudi soir. Sœur Pauline Charron, Jules-A. Brillant, Maurice Tanguay, Maude Charron, Boucar Diouf et Omer Brazeau figurent parmi les 17 citoyens qui ont été honorés.

Les prix étaient répartis en quatre catégories : Citoyen/citoyenne d'honneur, Grande Rimouskoise/Grand Rimouskois, Ambassadeur/Ambassadrice et Espoir.

Cette dernière catégorie honorait des Rimouskois âgés de 25 ans ou moins qui se démarquent.

Un comité formé de personnalités provenant de divers milieux, dont les milieux culturel, sportif et communautaire, a été mis sur pied pour analyser et recommander les candidatures.

Les deux Rimouskois qui ont reçu le prix Citoyen d'honneur de la ville sont l'homme d'affaires, entrepreneur et mécène Jules-A. Brillant, à titre posthume, et la religieuse et enseignante de musique bien connue sœur Pauline Charron.

Sœur Pauline Charron accepte son prix sur la scène, lors du gala.

Sœur Pauline Charron s'est vue remettre le prix de Citoyenne d'honneur de la Ville de Rimouski.

Photo : Radio-Canada

La fille de Jules-A. Brillant, Suzanne Brillant-Fluehler, est montée sur scène pour recevoir le prix destiné à son père. Elle s'est dite extrêmement touchée par ce geste de reconnaissance de la part de la Ville.

La mémoire d'Élisabeth Turgeon et de Maurice Tanguay a aussi été honorée lors de ce gala. Ces derniers avaient été reconnus comme citoyens d'honneur en 2015 et en 2016.

Prix remis lors de la 1re Cérémonie de reconnaissance citoyenne de la Ville de Rimouski

Citoyenne ou Citoyen d'honneur

  • Jules-A. Brillant (homme d'affaires, entrepreneur et mécène)
  • Sœur Pauline Charron (religieuse et grande pédagogue de la musique)

Grande Rimouskoise ou Grand Rimouskois

  • Charles Albert (entrepreneur et philanthrope)
  • Omer Brazeau (grand militant pour les soins contre le cancer en région)
  • Maude Charron (haltérophile médaillée d'or aux Jeux olympiques de Tokyo)
  • Pierre Harvey (cycliste et fondeur olympique)

Ambassadrice ou Ambassadeur

  • Boucar Diouf (animateur, humoriste et docteur en océanographie)
  • Camille Fiola-Dion (nageuse artistique olympique)
  • Serge Guay (directeur du Site historique maritime de la Pointe-au-Père)
  • Doris Labonté (ex-entraîneur-chef de L'Océanic)
  • Solange Morrissette (ex-directrice du ROSEQ, animatrice et créatrice du Festi-Jazz international de Rimouski)
  • Colombe St-Pierre (cheffe propriétaire du restaurant Chez St-Pierre)

Espoir

  • Marie-Ève Caron (fondatrice de SantéFamille)
  • Fabien Gaudreau (créateur d'une visière de protection et philanthrope)
  • Jean-William Rouleau (ex-joueur des Pionniers recruté par le Rouge et Or de l'Université Laval)

L'ex-entraîneur-chef de L'Océanic, Doris Labonté, s'est avoué ému d'avoir reçu l'honneur d'être nommé comme ambassadeur de Rimouski et a tenu à saluer l'initiative de la Ville de reconnaître ceux qui ont contribué à la rayonner.

Ça dit aux plus jeunes que c'est possible. Ce n'est pas parce que vous êtes en région que vous ne réussirez pas à faire des choses extraordinaires.

Une citation de :Doris Labonté, ex-entraîneur-chef de L'Océanic
Doris Labonté lors du retrait du chandail de Sydney Crosby

Doris Labonté lors du retrait du chandail de Sydney Crosby, en 2019 (archives)

Photo : Océanic/IFTEN REDJAH

Deux autres personnalités qui ont été nommées comme ambassadrices de la ville, soit la nageuse artistique Camille Fiola-Dion et la cheffe Colombe St-Pierre, ont tenu des propos similaires.

Quand on a un rêve, il faut foncer, a déclaré Camille Fiola-Dion.

Il est temps qu'on réalise que le futur est ici.

Une citation de :Colombe St-Pierre, cheffe

De son côté, le fondeur et cycliste qui a participé à de nombreux jeux olympiques et championnats, Pierre Harvey, a été nommé en tant que Grand Rimouskois.

Il a raconté que plusieurs de ses meilleurs souvenirs se sont passés à Rimouski.

C'est ici que j'ai appris à faire de la natation, du ski de fond, du vélo. [...] À 65 ans, pratiquement, ça fait plaisir de revenir dans sa ville natale et de voir que les gens s'en souviennent et qu'ils sont fiers de ce qu'on a fait. Donc, c'est un beau cadeau, a-t-il raconté.

Pierre Harvey lève ses skis dans les airs au centre de deux autres compétiteurs.

Le cycliste et fondeur olympique Pierre Harvey (au centre) a été nommé en tant que Grand Rimouskois lors du gala de reconnaissance citoyenne. On le voit ici lors d'une compétition à Falun, en Suède, en 1987 (archives).

Photo : Radio-Canada

La remise de ces prix s'est concrétisée à la suite de l'adoption de la Politique de reconnaissance citoyenne par la Ville en 2015. Cette politique a été révisée en 2021 en vue de la première tenue d'une cérémonie de reconnaissance dans le cadre des célébrations du 325e anniversaire de la ville.

Le maire de Rimouski, Marc Parent, s'est dit extrêmement fier de pouvoir saluer, par ce gala, ceux qui ont forgé la ville.

Il souhaite que cet événement devienne récurrent et soit perpétué par le prochain conseil municipal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !