•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

STACE veut offrir à Matane une usine à la pointe de la technologie

L’entreprise a annoncé jeudi l'achat de l’ancienne usine Enercon pour 9 M$.

Le chef de la direction de l'entreprise Stace, Normand Lord, annonce son installation dans une usine de Matane. Il est accompagné de Pascal Bérubé, député de Matane-Matapédia et de Nelson Gagnon, conseiller municipal.

La décision de Normand Lord, président et chef de la direction de l'entreprise Stace, de s'installer à Matane réjouit le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé et Nelson Gagnon, conseiller municipal à la Ville de Matane.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le président et chef de la direction de l'entreprise Saint-Augustin Canada Electric (STACE), Normand Lord, était à Matane jeudi pour officialiser l'acquisition de la troisième usine du groupe.

L'entrepreneur a vu dans l'ancienne usine Enercon à Matane un potentiel intéressant pour poursuivre sa croissance.

C'est une infrastructure de qualité, c'est la première des choses, d'une grande capacité et dans un parc industriel qui est adapté à nos produits. Le site de Matane dispose d'installations que l'on ne retrouve pas ailleurs, dont la voie ferrée et aussi le port en eau profonde.

L'accessibilité du site est justement un avantage de taille pour l'entreprise qui enregistre 95 % de son chiffre d'affaires auprès de clients étrangers.

Notre expertise consiste en la fabrication et la conception de tous les produits qui existent entre la génératrice et le transformateur.

L'entreprise STACE fabrique également des équipements pour les producteurs d'électricité et développe des solutions pour transformer l'énergie et la rendre plus transportable.

Pascal Bérubé, député de Matane Matapédia. Jean Langelier, directeur général du Développement économique Matanie. Normand Lord, président et chef de la direction de l'entreprise STACE. Nelson Gagnon, conseiller municipal à la ville de Matane.

L’entreprise STACE a fait l'annonce jeudi de l'achat de l’ancienne usine Enercon de Matane pour un montant de 9 M$.

Photo : Radio-Canada / Perrine Bullant

Développer un savoir-faire à Matane

La firme propose notamment des solutions innovantes dans le stockage d'énergie. C'est d'ailleurs un savoir-faire que STACE souhaiterait développer à Matane d'ici la prochaine année.

Pour fabriquer des produits dans le stockage mécanique et chimique de l'énergie dans l'ancienne usine Enercon, le groupe pense injecter plusieurs millions de dollars dans les prochaines années.

Des projets d'automatisation de l'usine sont envisagés aussi pour rendre le site à la fine pointe de la technologie.

Le nombre d'employés qui travailleront sur le site de Matane reste à préciser. Normand Lord parle de quelques dizaines d'ici un an.

À propos de STACE

Au total, STACE compte 250 employés répartis au Québec, mais aussi aux États-Unis et en France.

La firme a été fondée en 2015, à la suite de la reprise de l'usine de General Electric implantée à Saint-Augustin depuis 1977.

Pour le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, c'est une fierté d'accueillir une entreprise 100 % québécoise.

General Electric avait une unité au Québec, ils auraient pu décider de tout emmener aux États-Unis, mais des Québécois se sont levés pour dire qu'ils allaient garder ça ici, se réjouit M. Bérubé.

« Ce que vous faites, c'est du nationalisme économique. »

— Une citation de  Pascal Bérubé, député de Matane-Matapédia

Le député s'assurera que STACE bénéficie des avantages fiscaux accordés au secteur éolien en Gaspésie administrative dans la MRC de la Matanie.

Le député de Matane-Matapédia Pascal Bérubé était présent à l'annonce officielle de l'installation de l'entreprise Stace à Matane.

Le député de Matane-Matapédia Pascal Bérubé est fier d'accueillir une entreprise québécoise sur le site de Matane.

Photo : Radio-Canada

L'intérêt de la région pour l'énergie renouvelable

Les dignitaires espèrent que l'installation consolidera la position de la région dans le secteur des énergies renouvelables.

La Ville de Matane, par l'intermédiaire du conseiller municipal Nelson Gagnon, se félicite d'avoir pu se démarquer par son attractivité et d'attirer une entreprise engagée dans le développement des énergies renouvelables.

La venue de STACE est une bougie d'allumage exceptionnelle pour le développement économique de la région, renchérit Jean Langelier, le directeur du groupe de développement économique de la Matanie (DEM).

L'implantation aurait pu se faire n'importe où sur la planète. Cette bâtisse extraordinaire, notre localisation géographique, notre port en eau profonde, le traversier rail, la voie ferrée, la qualité de notre main-d'œuvre et de nos institutions, soyons fiers de nos atouts.

Le port de Matane est à quelques pas du parc industriel.

L'entreprise prévoit livrer son produit à partir du port de Matane. (archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Cette annonce est l'aboutissement de quatre années de travail pour Jean Langelier, directeur du DEM. Il a entamé les démarches avec le fournisseur d'équipement élVVectrique il y a près de 4 ans.

L'entente s'est concrétisée il y a 5 mois.

Un texte de Perrine Brullant

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !