•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Terre-Neuve-et-Labrador déploie son passeport vaccinal

Il sera obligatoire le 22 octobre, mais les résidents et entreprises peuvent s’y préparer dès vendredi.

Une femme montre un téléphone cellulaire avec un code QR.

Les résidents et les commerçants à Terre-Neuve-et-Labrador peuvent dès le 8 octobre télécharger les applications mobiles nécessaires pour appliquer la politique de passeport vaccinal.

Photo : Reuters / Karina Hessland

Radio-Canada

Les citoyens de Terre-Neuve-et-Labrador pourront à compter de vendredi matin se préparer à l'utilisation du passeport vaccinal, qui deviendra obligatoire à compter du 22 octobre.

À partir de cette date, une preuve de double vaccination contre la COVID-19 sera exigée dans certains lieux.

Les services considérés comme essentiels, par exemple les épiceries et les pharmacies, continueront d’être accessibles à tous, sans égard au statut vaccinal.

Dès 8 h vendredi, les résidents de la province pourront télécharger gratuitement l’application NLVaxPass et le code QR requis pour installer leur preuve de vaccination sur leur téléphone. Le gouvernement veut ainsi donner le temps aux citoyens de se préparer pour le 22 octobre.

Ceux qui ne désirent pas utiliser un téléphone peuvent aussi imprimer le code QR et en montrer une copie sur papier lorsque demandé.

Les entreprises, commerces et organisations, de leur côté, doivent télécharger gratuitement l’application NLVaxVerify afin de lire et de vérifier les preuves de vaccination.

Un téléphone avec un logo du gouvernement du Québec est pointé au-dessus d'un autre téléphone avec un code QR.

Le système de passeport vaccinal à Terre-Neuve-et-Labrador est inspiré de celui mis en place au Québec.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Un signal sonore et une ligne verte ou rouge apparaîtront sur leur appareil lorsqu’ils effectueront la vérification avec cette application mobile.

Mis à part le nom de la personne, aucune autre information ne sera visible. La ministre responsable de Service NL, Sarah Stoodley, recommande quand même de le traiter comme un document privé et personnel.

Ne le publiez pas sur les réseaux sociaux. Agissez comme vous le faites pour votre carte d’assurance maladie, a-t-elle indiqué.

Les personnes qui ont une exemption médicale et ne peuvent pas être vaccinées contre la COVID-19 recevront un code QR différent. Lorsqu’il sera montré dans un commerce ou un lieu public, la personne qui fera la vérification ne saura pas qu’il s’agit d’une exemption; elle recevra la même indication visuelle et sonore que pour un individu pleinement vacciné.

Où le passeport vaccinal sera nécessaire

À partir du 22 octobre, il sera obligatoire de montrer une preuve de double vaccination pour la plupart des activités récréatives et non essentielles à Terre-Neuve-et-Labrador.

Cela inclut les bars, les cinémas, les théâtres, les événements culturels, les gyms et les salles de sport, les arénas et les événements sportifs, et les salons de coiffure, par exemple.

La preuve de vaccination sera obligatoire dans les salles à manger intérieures des restaurants, mais ne sera pas exigée pour manger sur une terrasse, au service à l’auto ou pour une commande à emporter.

Même si le vaccin contre la COVID-19 est offert aux 12 ans et plus, la double vaccination ne sera pas obligatoire pour les 12 à 18 ans lorsqu’ils participent à des sports organisés. Le gouvernement provincial affirme ne pas vouloir décourager la pratique de l’activité physique chez les jeunes.

La preuve de vaccination n’est pas exigée pour la plupart des services considérés comme essentiels : épiceries, hôpitaux et cliniques, pharmacies, transports en commun (autobus et traversiers), écoles, garderies, universités.

Une femme le visage couvert d'un masque pointe son téléphone devant une machine qui lit les codes QR.

Une femme lit un code QR à Buenos Aires, en Argentine, le 8 avril 2021. La vaccination ne sera pas obligatoire à Terre-Neuve-et-Labrador pour accéder aux services considérés comme essentiels.

Photo : Reuters / Agustin Marcarian

Les lieux de culte auront le choix de demander le passeport vaccinal ou non. S’ils choisissent de ne pas le demander, ils devront fonctionner à 50 % de leur capacité, devront maintenir la distanciation physique et ne pourront pas avoir de chants ou de chorales.

Le gouvernement provincial déploiera des inspecteurs pour vérifier que la politique est appliquée. Les policiers ont aussi l’autorité de donner des contraventions pour le non-respect de la politique.

Ces amendes seront au minimum de 500 $ pour les individus, et de 5000 $ à 50 000 $ pour une entreprise qui n’appliquerait pas la politique du passeport vaccinal.

Les travailleurs des entreprises où le passeport vaccinal est requis des clients devront eux-mêmes être doublement vaccinés. Ils ont jusqu’au 1er décembre pour le faire.

Les personnes qui ne résident pas à Terre-Neuve-et-Labrador sont aussi soumises à la politique. Pour le moment, les codes QR ne sont pas harmonisés à travers le Canada; on leur demande de montrer la preuve de double vaccination qu’ils possèdent et une pièce d’identité.

Accroître la couverture vaccinale

John Haggie parle, debout devant un lutrin.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

John Haggie (à droite), ministre de la Santé de Terre-Neuve-et-Labrador, le 7 octobre 2021 à Saint-Jean. Le premier ministre Andrew Furey est assis à gauche de la photo.

Photo : CBC / Peter Cowan

Nos applications pour le passeport vaccinal sont des nouveaux outils de santé publique qui aideront à interrompre la circulation du virus, a affirmé jeudi à Saint-Jean le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Andrew Furey.

Les entreprises et organisations peuvent commencer dès vendredi à demander la preuve de vaccination s’ils veulent se familiariser avec la procédure, dit Andrew Furey, mais ce ne sera obligatoire qu’à partir du 22 octobre.

Selon le docteur John Haggie, ministre de la Santé de Terre-Neuve-et-Labrador, la nouvelle politique est une façon de continuer à encourager la vaccination contre la COVID.

D'après les plus récentes données provinciales sur la vaccination, publiées le 5 octobre, au moins 89 % des habitants de Terre-Neuve-et-Labrador admissibles à un vaccin contre la COVID-19 ont reçu au moins une dose, et plus de 81 % ont reçu deux doses.

Nous devons nous rendre à 90 %. Nous y sommes presque, a déclaré John Haggie jeudi.

Le vaccin est offert aux personnes de 12 ans et plus.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.