•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les entrepreneurs qui choisissent de rester petits

Un homme goûte une bière dans une coupe.

Des entreprises disent non à la croissance à tout prix et font le choix du minimalisme.

Photo : Radio-Canada / Quentin Fabiani/François Dubuc

Radio-Canada

La croissance d’une entreprise est souvent perçue comme un critère de succès en affaires. Mais pourrait-il exister une autre définition de la réussite entrepreneuriale?

Le fromager Jacques Mailhot et le brasseur Benoît Couillard ont choisi un autre modèle pour définir leur succès. Les deux hommes ont décidé de créer des entreprises qui ne visent pas la croissance, mais plutôt la stabilité et l’équilibre des entrepreneurs.

Benoît Couillard est à la tête de la microbrasserie Auval, à Val d’Espoir en Gaspésie. Il est reconnu comme l’un des plus grands brasseurs de la province. Bien que ses bières soient parmi les plus rares du Québec, il amorce un plan de décroissance. Sa production va à l’encontre de la demande du marché.

Jacques Mailhot, pour sa part, a réduit son troupeau de chèvres afin de faciliter son travail. Ses fromages sont tous vendus d’avance et le marché pourrait en absorber beaucoup plus. Mais il choisit malgré tout de conserver sa production à petite échelle.

Carbone parle d'environnement autrement pour répondre aux préoccupations citoyennes. De la vulgarisation scientifique aux enjeux qui touchent le quotidien des Canadiens, les vidéos de Carbone explorent une diversité de problématiques et de défis pour faire des choix plus éclairés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !