•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jyoti Gondek mène la course à la mairie de Calgary, selon un sondage

Personne qui vote.

Les Calgariens et Calgariennes sont invités à voter pour leur nouveau maire ou leur nouvelle mairesse le 18 octobre prochain.

Photo : getty images/istockphoto / twinsterphoto

Radio-Canada

Selon un sondage mené par Radio-Canada/CBC, la candidate Jyoti Gondek mène la course à la mairie avec 40 % d'appui des participants. Le sondage suggère également que les candidats dont le nom est reconnu ont un avantage.

Jeromy Farkas est deuxième avec 32 % des intentions de vote, suivi de Jeff Davison avec 11 %.

Intention de vote des participants décidés ou qui penchent vers un candidat

Candidat(e)s

Pourcentage d'appui

Jyoti Gondek

40%

Jeromy Farkas

32%

Jeff Davison

11%

Jan Damery

4%

Brad Field

4%

Autres

8%

Parmi les autres candidats en lice, Jan Damery et Brad Field obtiennent chacun 4 % d'appui et les autres candidats chacun 2 % ou moins.

Sur l'ensemble des répondants, 33 % sont toujours indécis.

La reconnaissance du nom

Le sondage suggère que la reconnaissance du nom est un facteur clé dans la course à la mairie.

Les candidats aux élections fédérales ou provinciales se présentent sous la bannière d'un parti politique qui les associe directement à un programme et des idées.

Toutefois, sans cette affiliation, l’image de marque personnelle d’un politicien est beaucoup plus importante. De ce fait, la reconnaissance du nom est la monnaie la plus importante en politique municipale.

Le sondage suggère que ceux dont le nom est connu ont un avantage. Ainsi, les candidats qui ont déjà siégé au conseil municipal de Calgary partiraient avec une longueur d'avance sur leurs rivaux.

En plus d’exprimer leur intention de vote, les répondants au sondage devaient indiquer s'ils avaient entendu parler de chacun des 27 candidats à la mairie et s'ils envisageaient de voter pour eux.

Les résultats montrent que Jeromy Farkas a obtenu la meilleure reconnaissance de nom, avec 73 % des participants. Ensuite, 66 % des répondants disent déjà avoir entendu parler de Jyoti Gondek et 55 %de Jeff Davison.

À l’inverse, tous les candidats connus par moins de 20 % des répondants obtiennent moins de 2 % des intentions de vote.

Questions importantes

En ce qui a trait aux enjeux influençant leur décision de vote, les supporteurs de Jyoti Gondek ont indiqué la pandémie, la pauvreté et le développement économique comme étant leurs priorités.

Pour leur part, les supporteurs de Jeromy Farkas priorisent plutôt les enjeux liés au budget de la ville, aux impôts fonciers et au développement économique.

Enfin, les supporteurs de Davison sont plus enclins à dire que les questions les plus importantes pour eux sont la création d'emplois, le développement économique et la pandémie.

Une élection dans un contexte inhabituel

La couverture médiatique de l'élection municipale 2021 a été éclipsée par d’autres sujets d’actualité, notamment la crise sanitaire et les élections fédérales. De plus, les candidats n’ont pu organiser ou assister à de grands événements en personne.

Compte tenu de toute cette incertitude, il n'est pas si surprenant, selon les sondeurs, que les électeurs se tournent vers des candidats qui leur sont familiers et qui ont de l'expérience en politique municipale.

Les élections municipales auront lieu le 18 octobre.

Méthodologie : 

Le sondage a été réalisé par la firme albertaine Trend Research du 22 au 30 septembre 2021 sous la direction de Janet Brown Opinion Research. Le sondage a été mené auprès de 1000 résidents de la ville de Calgary âgés de 18 ans et plus, choisis au hasard dans le panel en ligne de Trend Research. Une marge d’erreur ne peut être calculée sur un échantillon non probabiliste comme celui-ci.

Avec les informations de Janet Brown.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !