•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : six éclosions sur la Côte-Nord, dont une à l’hôpital de Sept-Îles

Chargement de l’image

Une éclosion de COVID-19 s'est déclarée à l'hôpital de Sept-Îles.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Fage

Chargement de l’image

Le CISSS de la Côte-Nord a tenu à faire une sortie publique aujourd’hui pour mettre en garde la population contre une augmentation du nombre de cas et d’éclosions de COVID-19 dans la région.

La Côte-Nord compte présentement six éclosions. Quatre d’entre elles se trouvent dans la MRC de Caniapiscau et les deux autres dans la MRC de Sept-Rivières.

La région recense aujourd’hui deux nouveaux cas, mais d’autres devraient s’ajouter dans les prochains jours.

Dans Sept-Rivières, la plus importante éclosion touche sept personnes, patients et employés, de l'hôpital de Sept-Îles.

Les cas sont répertoriés dans l’unité d’hospitalisation et l’unité de courte durée gériatrique (UCDG).

Conséquence de l’éclosion, les visites aux usagers hospitalisés dans les unités concernées sont temporairement suspendues, mais certains proches aidants pourraient continuer d’être admis, indique le CISSS.

Des dépistages sont en cours chez les usagers de ces unités et les travailleurs de la santé. Certains de ces cas seront inclus dans le bilan de la Côte-Nord seulement demain, indique le CISSS.

L’autre éclosion dans la MRC de Sept-Rivières frappe un milieu de travail, comme les quatre éclosions de la MRC de Caniapiscau, qui touchent en tout 16 personnes. Celles-ci sont des travailleurs qui résident majoritairement hors de la Côte-Nord.

Deux cas de plus qu'hier sont donc rapportés dans la MRC nordique.

Nouveau protocole d’entrée

Le CISSS a aussi annoncé un nouveau protocole d’entrée pour les personnes qui se rendent dans la MRC de Caniapiscau, sur l’île d’Anticosti et en Basse-Côte-Nord.

Il s’agit d’un protocole volontaire, que la santé publique recommande fortement pour protéger les populations locales.

Il vise les enfants de 5 à 11 ans et toutes les personnes de 12 ans et plus qui ne sont pas adéquatement vaccinées.

Il prévoit que ces personnes subiront un premier test de dépistage dans les 72 heures précédant leur arrivée sur la Côte-Nord ou dès leur arrivée, puis un second au cinquième jour.

La santé publique indique que les personnes testées devraient attendre le résultat du premier dépistage avant de se rendre au travail.

Elle demande aux visiteurs ou travailleurs de l’extérieur ainsi qu’aux résidents qui sont sortis de la Côte-Nord pour plus de 24 heures de s’y soumettre. Sont toutefois exclus les gens qui se rendent dans un chalet ou en pourvoirie.

Le nouveau protocole entrera en vigueur dans les prochains jours et sera appliqué pour quatre semaines, après quoi il sera réévalué selon la situation épidémiologique.

Deux nouveaux cas

Le bilan du CISSS rapporte aujourd’hui deux nouveaux cas de COVID-19, tous répertoriés dans la MRC de Sept-Rivières, ce qui porte à sept le nombre de cas actifs chez des résidents de la région.

Au Québec, on compte aujourd’hui 506 nouveaux cas de COVID-19 et 3 décès supplémentaires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !