•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les employés de la santé admissibles à une 3e dose de vaccin au Manitoba

Le but est de faire en sorte que les travailleurs de la santé ne tombent pas malades pendant la 4e vague de COVID-19.

Une femme portant un masque de protection prépare une injection.

La troisième dose sera offerte dans tous les lieux du Manitoba où il est possible d’obtenir le vaccin contre la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / Christopher Katsarov

Radio-Canada

Le Manitoba élargit l’admissibilité à la 3e dose de vaccin contre la COVID-19 aux travailleurs de la santé et aux personnes ayant reçu deux doses des vaccins fabriqués par AstraZeneca et Johnson & Johnson.

Les médecins, les infirmières, les pharmaciens et les employés de la santé qui travaillent directement avec les patients pourront obtenir une troisième dose.

La troisième dose est recommandée, mais n’est pas obligatoire.

Même si les travailleurs vaccinés ne sont pas à risque d'une infection grave, nous voulons les protéger d'une infection bénigne , a indiqué la médecin en chef du ministère de la Santé et des Aînés et responsable du groupe de travail du Manitoba sur la campagne de vaccination contre la COVID-19, Dre Joss Reimer, lors d'une conférence de presse.

On veut protéger les ressources du réseau de la santé mis sous pression par la quatrième vague de COVID-19 , a-t-elle ajouté.

L'association Doctors Manitoba, qui représente plus de 4000 médecins, a dévoilé les changements d'admissibilité à ses membres dans un courriel mardi.

« Une dose de rappel sera offerte aux travailleurs de la santé asymptomatiques, notamment les médecins, compte tenu du risque d'exposition à des patients dans les milieux de soins de santé. »

— Une citation de  Extrait d'un courriel de Doctors Manitoba

La province recommande six mois entre la deuxième et la troisième dose

De plus, les personnes qui sont entièrement vaccinées avec le vaccin Vaxzevria, fabriqué par AstraZeneca, ou avec celui de Johnson & Johnson pourront aussi recevoir une troisième dose. La province recommande d’obtenir la troisième dose six mois après l’administration de la deuxième dose.

Astrazeneca offre une bonne protection, surtout si les deux doses ont été reçues dans un intervalle éloigné. Mais avec le temps, les études nous ont montré que le niveau de protection décline plus rapidement qu'avec les vaccins à ARN messager. C'est la raison pour laquelle on offre cette option , a affirmé la Dre Reimer.

La troisième dose sera offerte dans tous les lieux de la province où il est possible d’obtenir le vaccin contre la COVID-19, et ce sans ordonnance.

Les autorités sanitaires ne recommandent pas, pour l’instant, une dose de rappel aux personnes ayant reçu un mélange du vaccin Vaxzevria d'AstraZeneca avec une dose de vaccins à base d’ARN messager. Ces derniers sont le vaccin Comirnaty de Pfizer-BioNTech et le vaccin Spikevax de Moderna. 

Le Manitoba élargit actuellement l’admissibilité à la troisième dose dans les foyers de soins. Tout comme les travailleurs de la santé, les résidents des foyers ont été parmi les premiers Manitobains à se faire vacciner. 

Nous savons que, chez les aînés, la réponse immunitaire peut être plus faible, a rappelé lundi la Dre Reimer.

Mercredi, elle a ajouté que la province pourrait éventuellement offrir la troisième dose en fonction de tranches d'âge.

Avec les informations de Simon Deschamps et Bartley Kives

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !