•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des mois d’attente pour des électroménagers à cause de la pandémie

Un couple regarde des cuisinières dans un magasin avec un vendeur.

La pandémie a provoqué des perturbations dans la chaîne d'approvisionnement mondiale, ce qui cause des retards pour les électroménagers, notamment.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada

Amy Studholme a commandé un réfrigérateur, un lave-vaisselle et une cuisinière lors des soldes d'après Noël l'an dernier. Elle a eu sa nouvelle cuisinière quelques semaines plus tard, mais le magasin n'a reçu son lave-vaisselle que tout récemment et elle ne sait toujours pas quand son frigo va arriver.

Presque chaque mois, le magasin The Brick reporte la date au mois suivant. Nous sommes maintenant en octobre et ils me disent que ça arrivera en novembre, mais je ne me fais pas d'illusions, dit-elle.

Phil Saleh, lui, attend toujours le réfrigérateur qu'il a commandé en octobre 2020. Il espère maintenant le recevoir en 2022.

Je pourrais annuler la commande, mais si j'achetais un frigo similaire maintenant, la facture serait probablement 30 % plus élevée, parce que les prix ont augmenté, souligne-t-il.

Comme de nombreux autres consommateurs canadiens, ils sont victimes de la combinaison de perturbations dans la chaîne d'approvisionnement et de la hausse de la demande causée par la pandémie.

La pénurie d'électroménagers liée à des problèmes d'approvisionnement mondiaux et au bond dans la demande a commencé à la même période l'an dernier et n'est toujours pas réglée, explique Michelle Wasylyshen du Conseil canadien de commerce de détail.

Elle raconte que nombre de pièces utilisées dans les électroménagers sont fabriquées à l'étranger et que la COVID-19 a mené à toutes sortes de restrictions qui ont retardé l'approvisionnement, y compris la fermeture de ports en Chine et au Vietnam. C'est sans parler, dit-elle, de la hausse des coûts de transport.

Retour à la normale en 2022?

David Johnston, professeur à l'École de gestion Schulich de l'Université York, à Toronto, prévoit que le secteur manufacturier devrait être en mesure de rattraper ces retards au cours de l'année 2022, mais il n'ose pas donner de date pour l'instant.

Il conseille aux consommateurs d'attendre, s'ils le peuvent, avant de faire l'achat de nouveaux appareils électroménagers.

Le ministère ontarien des Services aux consommateurs indique que tout client qui n'a pas reçu sa commande en 30 jours a le droit de l'annuler sans frais.

Josh Luftspring, copropriétaire du magasin Best Brand Appliance à Toronto, dit à ses clients de conserver temporairement leurs vieux électroménagers quand ils en commandent de nouveaux, admettant que ses dates de livraison ne sont pas fiables avec toutes les perturbations actuelles et la demande élevée.

La demande est très forte à Toronto, raconte-t-il. [Avec la pandémie], les gens voient leur maison comme leur château. Ils veulent rénover leur résidence pour qu'elle soit plus confortable.

La chaîne The Brick n'a pas répondu aux questions de CBC News. Le fabricant Whirlpool assure, pour sa part, que ses usines aux États-Unis font tout en leur possible pour répondre à la demande.

Avec des renseignements fournis par Talia Ricci, de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !