•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

MTL connecte dévoile sa programmation hybride

Le logo de MTL connecte devant une salle.

L'événement MTL connecte espère attirer environ 12 000 personnes cette année.

Photo : Tora Chirila

Stéphanie Dupuis

Le rendez-vous montréalais des pros et des adeptes de la technologie se tiendra la semaine prochaine. Au programme : des ateliers, des conférences, de l’art numérique et beaucoup de réseautage.

Le directeur du Printemps numérique, Mehdi Benboubakeur, l’avait prédit en octobre dernier : MTL connecte se tiendra en formule hybride en 2021.

Un homme se tient debout, les bras croisés, devant un tableau blanc.

Selon Mehdi Benboubakeur, directeur du Printemps numérique, MTL connecte présentera l’équivalent du contenu de six chaînes de télévision diffusées en simultané pendant pratiquement toute la durée du festival.

Photo : Printemps numérique

Du 12 au 17 octobre prochain, les festivaliers et festivalières pourront se réunir en ligne ou en personne pour échanger sur des thèmes comme la ville intelligente et le développement durable, l'identité numérique et la cybersécurité, ainsi que le travail de demain et les percées en intelligence artificielle.

« L’objectif est de positionner Montréal et Québec comme de grands acteurs du numérique à l’international. »

— Une citation de  Mehdi Benboubakeur

Avec ses 23 délégations internationales – la plupart francophones – et ses 300 conférencières et conférenciers invités, l’organisation s’attend à attirer quelque 12 000 personnes à ses événements.

Un programme riche et diversifié

Parmi les conférences à l’horaire, on trouve celle de Cathie Wood, gestionnaire de fonds pour ARKinvest. Cette entreprise américaine de conseil en investissements mise sur l'innovation de rupture, c’est-à-dire les produits ou services qui pourraient remplacer des technologies dominantes sur un marché.

« Cathie Wood est suivie par plus de 1 million de personnes sur Twitter. C’est l’une des femmes les plus respectées dans le milieu de la technologie, et beaucoup de jeunes sont séduits par sa façon de voir le monde. »

— Une citation de  Mehdi Benboubakeur

L’autrice et entrepreneure américaine Flynn Coleman sera aussi à Montréal, notamment pour présenter A Human Algorithm, son livre sur le développement de l’intelligence artificielle éthique.

Elle rejoint notre vision de garder l’humain au centre du développement d’un projet, mentionne le directeur du Printemps numérique.

L’ex-président des jeunes démocrates aux États-Unis, le Sénégalo-Américain Thione Niang, se joindra également aux festivités montréalaises du Printemps numérique.

Un homme prend la pose devant le logo d'ICI Première.

L'entrepreneur social Thione Niang

Photo : Radio-Canada / Jonathan Bouchard

Il a contribué à l’élection de Barack Obama en 2012, puis est retourné en Afrique, où il a développé des projets d’électrification mettant de l’avant les nouvelles technologies en agriculture, mentionne Mehdi Benboubakeur.

Le Québécois Sylvain Carle figure également à la programmation de MTL connecte. Après avoir travaillé pour Twitter aux États-Unis, il est revenu s’installer au Québec et a monté, entre autres, un nouveau fonds pour contribuer à l’innovation technologique pour combattre la crise climatique.

Un camion publicitaire arborant une oeuvre d'art numérique.

Un camion publicitaire piraté par un artiste numérique pour l'ISEA2020.

Photo : Courtoisie MTL Connecte

En parallèle des événements de réseautage et des conférences, des camions de publicités piratés par des artistes numériques défileront au centre-ville, mais aussi dans d’autres quartiers moins familiers avec ce type d'œuvres, dont Côte-des-Neiges. Des moments d’arrêt sont aussi prévus (l’itinéraire n’a pas encore été dévoilé) afin de laisser place à des performances artistiques.

Des apprentissages

L’organisation croit avoir beaucoup appris de la mouture de 2020 de l'événement, qui était présentée uniquement en ligne.

« Tout au long de nos réunions, on avait en tête la fatigue Zoom. C’est pourquoi on a repensé plusieurs éléments en prenant en considération cette réalité. »

— Une citation de  Mehdi Benboubakeur

Les conférences seront donc écourtées à une vingtaine de minutes, en plus d’une période de questions. Le réseautage se fera également en petits groupes.

Pour les personnes moins habiles avec les nouvelles technologies, MTL connecte a prévu le coup : la plateforme Swapcard, utilisée pour les conférences et le réseautage virtuel, est déjà accessible.

On veut aider les participants à se familiariser avec la plateforme, et leur permettre de monter d’avance leur profil et commencer le réseautage avant le début des événements, explique Mehdi Benboubakeur.

Ces profils seront utiles au nouvel algorithme de MTL connecte, qui va suggérer des personnes que vous devriez rencontrer selon vos intérêts, explique le directeur.

Le Monde virtuel du Printemps numérique, créé par la jeune pousse montréalaise Pixsense, marque également son retour. Plusieurs améliorations dans le réalisme de l’outil, de même que dans le design des avatars, ont été apportées. Le lieu numérique sera l’hôte de plusieurs interventions artistiques.

Un avatar dans un village virtuel pour l'événement MTL Connecte.

L'événement MTL connecte s'est tenue 100 % virtuellement en 2020, notamment sur la plateforme de Pixsense.

Photo : Courtoisie Pixsenses

Pour les événements en présentiel (réservés aux personnes détenant une passe VIP), qui se tiendront entre l’École des arts numériques, de l'animation et du design (NAD), la Société des arts technologiques (SAT), la maison de la culture de Côte-des-Neiges et l’Université Concordia, Mehdi Benboubakeur promet une expérience qui sollicitera tous les sens, même l’odorat, en interaction avec le monde numérique.

Le coup d’envoi de MTL connecte se fera à la SAT le lundi 11 octobre prochain lors d’un événement qui mettra de l’avant la musique électronique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !