•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’humoriste Pierre Légaré s’est éteint à 72 ans

Pierre Légaré

L'humoriste Pierre Légaré

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Pierre Légaré est mort mardi à Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec, paisiblement et entouré des siens, selon le communiqué publié mardi après-midi. 

Psychologue de formation, Pierre Légaré s’est lancé en humour en tant qu’auteur à la fin des années 1970, écrivant notamment des textes pour l’émission de radio Le festival de l’humour sur les ondes de Télémédia. 

Il s’est aussi illustré en tant qu’auteur pour des émissions de télévision, comme Samedi de rire et Ad Lib, mais aussi pour des pièces de théâtre et des artistes. Il a même écrit des chansons, dont Quelle belle vie, chantée en 1978 par Gilles Rivard.

Photo en noir et blanc de deux hommes debout buvant un verre.

Pierre Légaré avec Gilles Archambault, à sa droite, en 1992

Photo : Radio-Canada / Robert Baron

Quatre spectacles en solo

En 1989, Pierre Légaré a fini par monter sur les planches avec son premier spectacle solo, Recherchez Légaré

Par la suite, il a présenté trois autres spectacles : Légaré 2, Guide de survie, puis Rien. Pour ce dernier spectacle, il a été récompensé du Félix du spectacle de l’année 1999 en humour, de l’Olivier du meilleur texte, de l’Olivier du meilleur monologue et de celui du meilleur spectacle d’humour stand-up

Dans le Livre des records Guinness

C’est à Pierre Légaré que l’on devait aussi le populaire spectacle Les parlementeries, qui a parodié l’Assemblée nationale à plusieurs reprises dans les années 1990, ainsi que l’émission Mots de tête. Il est d’ailleurs reconnu par le Livre des records Guinness comme le concepteur et l’animateur de cette émission télévisée, la plus courte au monde.

Grand amateur de jeux de mots, Pierre Légaré avait toujours privilégié un humour portant à la réflexion. Il vivait retiré de la vie publique depuis une quinzaine d’années. Il laisse dans le deuil sa conjointe et ses trois enfants.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !