•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’excédent commercial du Canada a atteint 1,9 milliard en août

Un porte-conteneurs, au port de Montréal.

Un porte-conteneurs, au port de Montréal.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

La Presse canadienne

L'excédent commercial de marchandises du Canada a plus que doublé pour atteindre 1,9 milliard de dollars en août, alors que les exportations de produits énergétiques ont atteint leur plus haut niveau depuis mars 2014, a indiqué mardi Statistique Canada.

Le résultat se compare à un excédent commercial de 736 millions de dollars pour le mois de juillet.

Selon l'agence fédérale, les exportations totales ont augmenté de 0,8 % en août pour atteindre 54,4 milliards, alors que les exportations de produits énergétiques ont grimpé de 5,1 % pour atteindre 12 milliards.

Les exportations de pétrole brut ont augmenté de 2,1 % grâce à l'augmentation des volumes, tandis que les exportations de charbon ont augmenté de 42,9 % en raison de la hausse des prix et des plus grandes quantités exportées en Chine et en Corée du Sud. Les exportations de gaz naturel ont grimpé de 13,6 %, principalement en raison de la hausse des prix.

Entre-temps, les importations totales ont chuté de 1,4 % à 52,5 milliards de dollars en août, après avoir atteint un niveau record en juillet.

Les importations de véhicules automobiles et de leurs pièces ont diminué de 11,1 %, tandis que les importations d'aéronefs et d'autres matériel et pièces de transport ont chuté de 28,8 %.

Exprimées en volumes, les exportations totales ont augmenté de 2,3 % en août, tandis que les importations ont diminué de 3,2 %.

Des échanges commerciaux en terrain instable

L'économiste Omar Abdelrahman, de la Banque TD, a souligné que le rapport commercial était positif, mais que les perspectives commerciales reposaient sur un terrain instable.

Les exportations de produits de base devraient être soutenues au bon moment par la hausse des prix et de la demande d'énergie. Dans le même temps, le sentiment du secteur manufacturier chez le plus grand partenaire commercial du Canada (les États-Unis, NDLR) reste solide, comme le signale la forte publication de l'enquête ISM sur le secteur manufacturier la semaine dernière, a écrit M. Abdelrahman dans un rapport.

Cela dit, le commerce mondial sera probablement sensible aux risques de baisse résultant des perturbations de la chaîne d'approvisionnement qui ont lieu dans plusieurs régions, et qui ont été exacerbées par les pénuries émergentes d'énergie et d'électricité.

L'augmentation de l'excédent commercial d'ensemble est survenue alors que le Canada affichait son plus important excédent commercial mensuel avec les États-Unis en 13 ans.

L'excédent commercial du pays avec son principal partenaire commercial a atteint 8,6 milliards de dollars en août, contre 6,8 milliards en juillet, les importations en provenance des États-Unis ayant chuté de 6,2 % et les exportations, de 0,7 %.

Le déficit commercial du Canada avec les pays autres que les États-Unis s'est accru pour s'établir à 6,7 milliards en août, comparativement à 6 milliards en juillet.

Dans un communiqué distinct, Statistique Canada a indiqué que le déficit du commerce international de services s'était creusé pour atteindre 361 millions de dollars en août, contre 119 millions en juillet.

Les importations de services ont augmenté de 3,7 % pour atteindre 10,1 milliards, tandis que les exportations ont augmenté de 1,3 % pour atteindre 9,7 milliards.

L'excédent commercial du Canada avec le monde pour les biens et services combinés a atteint 1,6 milliard en août, comparativement à 617 millions en juillet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !