•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un mini baby-boom pandémique à Saint-Jean de Terre-Neuve?

Une mère tient son nouveau-né dans ses mains.

Les autorités soulignent que l’augmentation des naissances ne représente pas nécessairement une tendance.

Photo : iStock / CokaPoka

Pour la première fois en cinq ans, le nombre de naissances à Saint-Jean de Terre-Neuve va augmenter.

Au cours des cinq dernières années, on a observé une diminution constante du taux de naissance, mais en regardant les données pour l’année en cours, on enregistre une augmentation, se réjouit le Dr Chris Holden, chef du département d'obstétrique au Centre des sciences de la santé, l’hôpital principal de Saint-Jean.

Entre 2016 et 2020, le nombre annuel de naissances à Saint-Jean a chuté de 2537 à 2114.

Cependant, le Dr Holden projette qu’entre 2300 et 2400 bébés seront nés dans la capitale provinciale en 2021.

Plus récemment, on a vu 215 ou 220 nouveau-nés par mois, affirme le médecin. Par comparaison, 176 bébés par mois sont nés à Saint-Jean en 2020.

Des femmes auraient retardé leur grossesse?

Le Dr Holden se réjouit des données, mais souligne que l’augmentation ne représente pas nécessairement une tendance.

Je pense que beaucoup de femmes ont probablement retardé leur grossesse au début de la pandémie. Les gens hésitaient à avoir des enfants alors qu’il y avait beaucoup d’incertitude quant aux emplois et à l’économie, croit le Dr Holden. J’ai l’impression que les gens se sentent plus à l’aise à l’heure actuelle.

Le Dr Chris Holden.

Le chef du département d'obstétrique au Centre des sciences de la santé de l’hôpital principal de Saint-Jean, le Dr Chris Holden

Photo : Radio-Canada

Depuis 2012, Terre-Neuve-et-Labrador, une province dont la population vieillit rapidement, enregistre plus de morts que de naissances. En 2020, il y a eu environ 1600 décès de plus que de naissances. Selon les dernières projections du gouvernement provincial, d'ici 2040, les décès devraient dépasser les naissances de plus de 4300.

Rob Greenwood, directeur du Centre Leslie Harris de l’Université Memorial, un institut dont les recherches sont axées sur le développement économique de Terre-Neuve-et-Labrador, estime que l’augmentation des naissances affichée à Saint-Jean en 2021 sera insuffisante pour inverser la tendance provinciale à long terme.

Il ne faut pas oublier les tendances mondiales, nationales et provinciales qui, au cours des décennies, nous ont indiqué que les taux de fécondité diminuent. Le plus que les femmes sont éduquées, le moins d’enfants qu'elles vont avoir, souligne-t-il. À mon avis, si on observe une tendance [à Saint-Jean], ce sera une tendance de courte durée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !