•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Institut secondaire Keranna victime d’une attaque informatique

Le rôle des robots sur les médias sociaux a fait l'objet de plusieurs questions depuis l'élection présidentielle américaine de 2016.

Archives

Photo : iStock / Tero Vesalainen

Radio-Canada

Une attaque paralyse depuis lundi après-midi tout le système informatique de l’Institut secondaire Keranna, à Trois-Rivières. Aucune rançon n’a encore été demandée par les malfaiteurs, selon la direction de l’école.

Rien ne nous permet à ce moment-ci d’avoir le portrait juste de ce qui a été piraté, indique l’Institut, par voie de communiqué. L’école privée précise qu’elle est munie d’un antivirus et qu’elle sauvegarde régulièrement ses données.

Keranna affirme qu'il s'agit d'une attaque de type rançon, donc elle s'attend à ce que les pirates informatiques lui réclament de l'argent.

Cette attaque informatique survenue entre 16 h 30 et 21 h 30 empêche les élèves d’utiliser l’ordinateur portable mis à leur disposition, où se trouvent leurs documents. Ils doivent de plus laisser leur ordinateur à l’école alors qu’habituellement, ils peuvent l’apporter à la maison.

« La durée estimée de la crise informatique est inconnue. Nous devons prévoir quelques jours sans avoir accès aux diverses plateformes. »

— Une citation de  communiqué de presse de l’Institut secondaire Keranna

Autre conséquence de ce problème, le processus d’admission pour l’année 2023-2024 est reporté.

Une équipe travaille à migrer le portail de l’école sur un autre serveur, ce qui permettra de rétablir les canaux de communication entre les membres du personnel, les parents et les élèves de Keranna, indique la direction.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !