•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chien de soutien émotionnel Colombo se joint au SPS

Colombo est assis sur un divan avec quelqu'un. Il porte un harnais du Service de police de Sherbrooke.

Colombo est le nouveau chien de soutien émotionnel du Service de police de Sherbrooke (SPS).

Photo : Gracieuseté du Service de police de Sherbrooke (SPS)

Le Service de police de Sherbrooke (SPS) compte une nouvelle recrue canine parmi ses rangs. Colombo s’est joint aux policiers le 6 septembre, ont annoncé les élus lundi soir. 

Le chien accompagne la Division des enquêtes criminelles afin de réconforter les jeunes victimes de crimes physiques ou sexuels. Il peut aussi les aider lors des différentes étapes du processus judiciaire. 

Colombo pourrait aussi être appelé à soutenir les résidents sherbrookois en cas d’événement traumatisant. 

Tranquillement, on l’initie. Il est venu nous rendre visite la semaine passée, il est tout beau, il est tout noir, s’est réjouie la conseillère municipale et présidente du Comité de sécurité publique Danielle Berthold.

Colombo le chien. Il porte un harnais du Service de police de Sherbrooke.

Colombo permettra d'accompagner les victimes.

Photo : Gracieuseté du Service de police de Sherbrooke (SPS)

On espère que les gens pourront s’en servir à bon escient, j’en suis persuadée, car le Service de police de Sherbrooke a toujours bien pris soin de Kanak, a-t-elle ajouté.

Colombo succède en effet à Kanak, le premier chien de soutien émotionnel affecté aux victimes de tout le Québec. Ce dernier est parti à la retraite en juin dernier, après 5 ans de service et plus de 400 interventions. 

« Les victimes, vous aurez encore un support émotif pour vous aider à traverser les périodes difficiles. Bienvenue à la Ville de Sherbrooke, Colombo, et surtout, longue vie au SPS. »

— Une citation de  Danielle Berthold, conseillère municipale

Tout comme son prédécesseur, Colombo fait partie d’un partenariat entre le SPS et la Fondation Mira. Il restera auprès des policiers pendant au moins cinq ans. Un budget de 7000 $ par année a été dégagé par le conseil dans le cadre de cette entente.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !