•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les membres de Pauingassi enfin autorisés à rentrer chez eux

Une fumée épaisse est visible au loin derrière les arbres.

La fumée provoquée par des incendies avait entraîné l'évacuation de plusieurs communautés cet été au Manitoba.

Photo : photo soumise / Sharon Beauchamp

Radio-Canada

Les membres de la Première Nation Pauingassi, évacués en raison des incendies de forêt qui ont sévi au Manitoba cet été, ont finalement obtenu l’autorisation de retourner chez eux.

Cet été, environ 1500 personnes des Premières Nations de Pauingassi et de Little Grand Rapids, situées au nord-est de Winnipeg, avaient été déplacées à Winnipeg en raison des incendies de forêt. Samedi, les habitants de Little Grand Rapids avaient déjà eu la confirmation qu’ils allaient pouvoir retourner dans leur communauté.

Des vols en deux temps

Lundi, la Croix-Rouge canadienne a indiqué qu’un millier de personnes de Little Grand Rapids seront transportées chez elles par avion entre lundi et mercredi. Dans un communiqué, l’organisation précise que les vols ont commencé lundi matin et qu’environ 40 à 45 personnes peuvent monter à bord en même temps.

Puis, ce sera au tour des habitants de Pauingassi de prendre l’avion pour regagner leur communauté jeudi et vendredi.

Ce retour dans les communautés a été rendu possible après qu’Hydro-Manitoba y eut rétabli l’électricité. 

Les membres des deux communautés étaient hébergés dans divers hôtels de Winnipeg depuis le 12 juillet, lorsqu’ils ont dû les quitter en raison de la fumée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !