•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Départ en force pour Justin Gendron à Victoriaville

L'attaquant originaire de Dieppe marque son 1er but en carrière dans la LHJMQ.

Deux joueurs de hockey sur la glace. Un joueur a les bras en l'air après avoir marqué un but.

Justin Gendron, à droite, est félicité par son coéquipier Pier-Olivier Roy, après son premier but dans la LHJMQ.

Photo : Tigres de Victoriaville

François Le Blanc

Justin Gendron s'est fait tout un cadeau de fête, au lendemain de son 16e anniversaire de naissance, vendredi. L'attaquant acadien a marqué son premier but dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) dans une victoire des Tigres de Victoriaville contre Shawinigan.

C'est un sentiment exceptionnel, je ne m'attendais pas à faire mon premier but à mon deuxième match, lance Justin Gendron. Le moment est venu : j'ai juste lancé la rondelle qui s'est retrouvée dans l'arrière du filet.

Il est d'autant plus content qu'il a réalisé son but devant ses parents qui assistaient à la partie à Shawinigan.

C'est aussi un peu de pression qui se libère pour la recrue. L'Acadien a été choisi au 14e rang par les Tigres de Victoriaville au premier tour du repêchage de la LHJMQ en juin dernier.

Au début, j'avais peur de ne pas marquer de buts pendant plusieurs parties. Mais, là, ça va vraiment bien : j'ai beaucoup de temps de glace, j'ai déjà fait un but.

Une citation de :Justin Gendron

Dans les matchs hors-concours avant la saison officielle, il avait récolté trois buts et deux mentions d'aide en sept parties.

S'adapter au hockey et aux études

À 16 ans et quelques jours, l'adolescent est le plus jeune joueur de l'équipe. Loin de chez lui, c'est beaucoup de changements à gérer, avec le déménagement et le camp d'entraînement de six semaines.

Je ne suis pas encore 100 % adapté, mais ça va venir. Ça a bien commencé cette année, mentionne-t-il. Du haut de ses 1 mètre 88 et 84 kg, il est tout de même capable de faire sa place à Victo, comme on surnomme Victoriaville. Et déjà, il se plaît dans les Bois-Francs.

À Victo, c'était une belle ambiance, c'était bruyant, j'ai aimé ça, pour le match d'ouverture. C'est une belle ville.

Une citation de :Justin Gendron
Gendron est de dos, les deux bras en l'air, célébrant.

Justin Gendron célèbre son premier but à vie dans la LHJMQ, devant Anthony DiCesare, des Cataractes de Shawinigan.

Photo : Oli Croteau

II a bien réussi ses débuts sur la glace, mais ce n'est pas tout. Le jeune homme doit aussi jongler sa vie d'athlète avec sa vie d'étudiant.

Les défis, c'est sûrement d'être attentif pendant trois heures tous les jours, explique Justin Gendron.

Il doit suivre ses cours à distance, dans une salle de classe à Victoriaville. Il s'agit d'un programme conçu par le CCNB qu'il fait par étape, tout seul.

J'étais habitué à travailler par moi-même, l'an passé, si on manquait des cours, pour éviter des retards, souligne l'étudiant.

Mais, les petites choses lui manquent, comme voir ses amis pendant les pauses. Il nous assure toutefois qu'il est prêt à relever ce défi.

Jeune homme avec casquette, tenant son bâton de hockey.

Justin Gendron, devant son filet installé dans le garage de la maison familiale à Dieppe.

Photo : Radio-Canada / François Le Blanc

J'ai dû, par contre, ajuster mon programme d'études, comme les mathématiques. Mais, on va y arriver.

Comme il se plaît à le répéter durant l'entrevue, le travail sera un gage de succès. Le reste viendra tout seul. Dans ses études et sur la glace.

Justin Gendron sera de retour dans les Maritimes le 9 décembre, alors que les Tigres visiteront les Eagles du Cap-Breton. Son premier match à Moncton aura lieu le 12 décembre contre les Wildcats.

Et il a hâte de jouer au centre Avenir, même si ce sera dans l'uniforme des visiteurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !