•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une course au profit de la santé mentale organisée sur le campus de l’Université d’Ottawa

Des coureurs franchissent la ligne de départ.

Plus de 160 personnes ont participé à la première édition de la course BougeBouge en partenariat avec l'Université d'Ottawa.

Photo : Radio-Canada

Plus de 160 coureurs ont déambulé sur le campus de l'Université d'Ottawa, samedi matin, afin d'amasser des fonds pour la santé mentale des étudiants.

L'événement chapeauté par l'organisme BougeBouge, dont la mission est de promouvoir l'activité physique, en était à une première édition.

Les participants avaient le choix d'effectuer entre un et quatre tours de la boucle de 2,5  kilomètres aménagée sur le campus universitaire.

Je pense que l'important est de garder un bon style de vie et d'être avec du monde pour partager ce qu'on aime faire ensemble, a dit en entrevue Nicolas Robillard, qui s'entraîne régulièrement avec le groupe RX1 Nation Gatineau-Ottawa.

Plusieurs sportifs rencontrés sur place étaient impatients de renouer avec ce genre d'événements en personne, alors que la plupart des courses ont dû se dérouler en format virtuel depuis le début mars 2020.

C'était le cas de Jonathan Bodden, un employé de l'Université d'Ottawa C'est la première fois que je participe à un événement depuis le début de la pandémie. C'est très bien organisé, je n'ai aucune inquiétude et c'est fantastique, a-t-il confié.

Les gens sont contents de voir qu'on a été capable de lancer des événements [en respect des] règles du gouvernement sur la santé publique. Tout le monde en ressort gagnant, a pour sa part affirmé Kathy Tremblay, la fondatrice et directrice générale de BougeBouge.

La santé mentale au cœur de l'initiative

Pour chaque inscription à l'événement, il était prévu qu'un montant de 20 dollars soit remis aux organismes qui offrent des services en santé mentale aux étudiants de l'Université d'Ottawa.

On a bien compris au cours des deux dernières années à quel point c'est une cause qui est de plus en plus importante et difficile à approcher, donc c'est une cause qui nous tient à cœur, a souligné le coureur Jean-François Verreault.

Krystel Houle-Rhéaume et Nicolas Robillard posent pour la caméra.

Krystel Houle-Rhéaume et Nicolas Robillard sont membres du groupe de coureurs RX1 Nation Gatineau-Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Ismaël Sy

On dit toujours "Un esprit sain dans un corps sain". La santé mentale et la santé physique sont reliées et c'est à la base du bonheur, a dit Krystel Houle-Rhéaume, une autre participante à l'événement.

Charles-André Larocque, directeur pour le région de l'Outaouais chez BougeBouge, a ajouté que l'événement de dimanche ne comportait « que du positif ».

« Pour nous, c'était un no brainer : on atteignait nos cibles et on faisait du bien pour la communauté de l'Université.  »

— Une citation de  Charles-André Larocque, directeur pour la région de l'Outaouais chez BougeBouge

Les organisateurs se sont par ailleurs réjouis des conditions météorologiques meilleures que prévu. La pluie, qui était attendue tout au long de l'événement, s'est estompée juste à temps pour laisser les participants courir au sec.

Il a plu jusqu'à 8 h ce matin, mais après pour l'événement tout était beau, alors on mène de bonnes vies, s'est exclamé M. Larocque en riant.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !