•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La municipalité de Notre-Dame-des-Neiges achète l’église de Rivière-Trois-Pistoles

Un église blanche typique avec un clocher.

L'église de Rivière-Trois-Pistoles subira quelques rénovations.

Photo : Radio-Canada / Fabienne Tercaefs

Radio-Canada

La municipalité de Notre-Dame-des-Neiges a fait l’acquisition de l’église de Rivière-Trois-Pistoles, le 3 septembre dernier, au coût de 25 000 $.

L’église a été rachetée à un organisme à but non lucratif local, Les trois Tobins, qui en avait fait l’acquisition plus tôt dans l’année.

Quelques rénovations de peinture seront réalisées durant l’hiver afin que le bâtiment soit utilisable au printemps 2022.

Selon le maire de Notre-Dame-des-Neiges, Jean-Marie Dugas, l’église a été construite en 1908 et repositionnée à son emplacement actuel en 1967.

Jean-Marie Dugas en entrevue devant l'église.

Le maire de Notre-Dame-des-Neiges, Jean-Marie Dugas.

Photo : Radio-Canada / Fabienne Tercaefs

Il indique que l’église a été achetée surtout pour son stationnement, puisqu’il est situé tout près du centre communautaire et de la salle du conseil municipal.

Il n’y a pas de stationnement, à part celui-là. Nous, à l’origine, ne serait-ce que pour le stationnement, c’était l’objectif qu’on avait, explique M. Dugas.

Selon le maire, le stationnement à lui-seul a une valeur deux fois plus élevée que le prix payé pour en prendre possession.

Au cours du processus d’achat, la Municipalité, dont fait partie le village de Rivière-Trois-Pistoles, a aussi entendu l'intérêt de différents organismes qui voudraient utiliser l’église. Il s’agirait, entre autres, de groupes musicaux qui apprécient l'acoustique de l’endroit et qui voudraient y présenter des spectacles.

L'intérieur de l'église de Rivière-Trois-Pistoles

Des artistes musicaux auraient témoigné de leur intérêt à utiliser l'église.

Photo : Radio-Canada / Fabienne Tercaefs

D’ici l’année prochaine, on fera d’une pierre deux coups et on verra où ça nous mène, conclut le maire Dugas.

Selon lui, les citoyens seront consultés au sujet de la future vocation de l’église.

Avec les informations de Fabienne Tercaefs

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !