•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Rouge et Or met McGill au tapis

Quatre joueurs de football célèbrent sur le terrain.

Le receveur Mathieu Robitaille (82) saute dans les bras du receveur Kevin Mittal (8) pour célébrer un touché.

Photo : Gracieuseté : Rouge et Or

Deux petits points. Voilà les miettes que les joueurs du Rouge et Or ont laissées aux Redbirds de McGill, samedi après-midi, lors d’une victoire écrasante de 55 à 2 au stade Percival-Molson, à Montréal.

Après seulement 1 minute de jeu, la journée s'annonçait longue pour McGill. Le receveur Kevin Mittal complétait une course de 34 verges pour inscrire le premier touché de la rencontre.

Cinq autres allaient bientôt suivre.

L’issue de la rencontre semblait déjà scellée après la première demie. Le Rouge et Or retrouvait son vestiaire avec une confortable avance de 42 à 0.

La déferlante offensive était telle que les joueurs de l’Université Laval ont cumulé plus de points après les 30 premières minutes de jeu que lors des deux matchs précédents mis ensemble.

La défensive du Rouge et Or, intraitable, n’a accordé que 57 verges de terrain aux Redbirds. Laval, pendant ce temps, faisait comme bon lui semblait sur le terrain, comme en témoignent les 419 verges franchies par l’équipe au cours de la rencontre.

C’était le premier départ à titre de quart partant pour Arnaud Desjardins. Gageons qu’il se souviendra longtemps de cette entrée en scène : il a complété 16 passes sur 22 tentatives, réussissant 73 % de ses lancers pour un total de 190 verges.

Cette victoire sans équivoque met fin à une séquence de deux défaites du Rouge et Or. C’était la première fois, cette saison, que Laval n’accordait aucun touché à son adversaire.

L’équipe de Québec retrouvera ses partisans dimanche prochain au stade Telus-UL lors d’un affrontement avec les Stingers de Concordia. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !