•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rétrogradation d’une députée conservatrice pour une question de vaccination

La députée conservatrice provinciale de Durham, Lindsey Park, parle lors d'une conférence de presse sur la ceinture de verdure.

La députée conservatrice provinciale de Durham, Lindsey Park

Photo : Facebook/Lindsey Park

Radio-Canada

Le leader parlementaire du gouvernement Ford a annoncé vendredi soir dans une brève déclaration écrite que la députée Lindsey Park n'était plus adjointe parlementaire du procureur général.

La députée de Durham n'aurait pas dit toute la vérité au sujet de son statut vaccinal.

Selon la déclaration, elle aurait toutefois fourni une preuve d'exemption médicale.

Le gouvernement conservateur a par la suite vérifié si les membres du caucus sont vaccinés contre la COVID-19, et assure que tous le sont, à l'exception de deux personnes qui ont une exemption médicale.

Les députés ontariens retournent à l'Assemblée législative lundi. Les travaux devaient initialement reprendre à la mi-septembre, mais la rentrée avait été reportée après les élections fédérales.

Toute personne qui entrera à Queen's Park devra présenter une preuve de vaccination complète ou le résultat négatif d'un test de dépistage récent.

Les députés conservateurs avaient reçu l'ordre d'être vaccinés en août, sans quoi ils risquaient d'être exclus du caucus. Le député de Chatham-Kent–Leamington Rick Nicholls avait par la suite été expulsé, pour avoir refusé de se faire vacciner.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !