•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dépouillement judiciaire demandé dans la circonscription de Davenport

Des gens font la file devant le bureau de vote de la circonscription de Davenport, à Toronto, pour exercer leur droit de vote.

Plus de 47 000 résidents ont exercé leur droit de vote dans la circonscription de Davenport, à Toronto.

Photo : Radio-Canada / Philippe De Montigny

Prenez note que cet article publié en 2021 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Dans la circonscription de Davenport, à Toronto, la candidate néo-démocrate, arrivée en deuxième position, dépose officiellement une demande de dépouillement judiciaire. Seules 76 voix la séparent de la gagnante de l'élection fédérale, la députée libérale, Julie Dzerowicz.

Même si elle lui a concédé la victoire il y a un peu plus d'une semaine, Alejandra Bravo a bel et bien déposé sa demande de dépouillement judiciaire auprès de la Cour supérieure de justice, vendredi.

Le 22 septembre, une marge de 165 voix séparait les deux candidates, mais cet écart se creuse maintenant à 76, selon Élections Canada.

Avec un résultat si serré, le NPD a décidé d'aller de l'avant.

Le NPD a indiqué à notre équipe juridique son intention de déposer une demande de dépouillement judiciaire à Davenport, confirme Élections Canada par courriel.

Alejandra Bravo marche face à la caméra dans cette photo prise à l'extérieur.

Seules 76 voix séparent la candidate Alejandra Bravo de celle qui a remporté l'élection fédérale dans la circonscription de Davenport.

Photo : Radio Canadá Internacional / Paloma Martínez Méndez

Cette décision a été prise pour assurer le maintien de l'intégrité démocratique lors des élections fédérales de 2021 dans notre circonscription, explique Alejandra Bravo dans un message envoyé à des électeurs.

Selon la candidate néo-démocrate, un certain nombre de problèmes sont survenus le jour du scrutin et pendant le dépouillement.

Le dépouillement judiciaire

Un dépouillement judiciaire a lieu si les candidats en tête se retrouvent à égalité à l'issue de la validation des résultats, ou si l'écart entre eux est inférieur à un millième du total des voix exprimées dans la circonscription.

Tout électeur, y compris un candidat, peut aussi demander un dépouillement judiciaire à un juge. Si une demande est déposée, elle doit être accompagnée d'une déclaration sous serment selon laquelle le dépouillement n'a pas été effectué correctement.

Source : Élections Canada

Contactée par Radio-Canada, l'équipe de Julie Dzerowicz répond être convaincue que les résultats qui ont été validés lundi par Élections Canada seront maintenus. La députée fédérale dit faire pleinement confiance au processus de l'agence non partisane.

Lorsqu'Élections Canada a validé tous les résultats le 27 septembre, [Julie Dzerowicz a] gagné par 76 voix, écrit sa porte-parole Jessie Cooke.

Justin Trudeau et Julie Dzerowicz s'arrêtent dans un café du petit Portugal de Toronto lors de la campagne fédérale de 2015. Ils montrent des tartes portugaises.

La députée fédérale Julie Dzerowicz a été élue pour la première fois en 2015.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Pour ce qui est des prochaines étapes, il appartiendra à la cour, à laquelle la demande est déposée, de l'accepter ou de la refuser, précise l'organisme indépendant.

Un juge décidera s'il y aura un recomptage des votes. [Si le juge accepte la requête], nous publierons un communiqué de presse annonçant que le recomptage aura lieu, indique Élections Canada.

Le processus peut prendre quelques semaines, selon le NPD.

Au total, 47 307 votes valides ont été comptabilisés dans la circonscription de Davenport pour la 44e élection fédérale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...