•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Preuve vaccinale exigée dans les divisions scolaires publiques de Regina et Saskatoon

Chargement de l’image

Les divisions scolaires publiques de Regina et de Saskatoon indiquent qu'elles élaborent actuellement les détails et le déploiement du plan de preuve vaccinale. (archives)

Photo : Shutterstock

Radio-Canada

Les divisions scolaires publiques de Regina et de Saskatoon prévoient d’exiger une preuve de vaccination ou la production régulière de tests de dépistage de la COVID-19 de la part du personnel des écoles afin d’assurer la sécurité des élèves et des employés.

Nous enseignons des faits dans nos salles de classe. Lorsqu'il s'agit du vaccin contre la COVID-19, les preuves scientifiques démontrant son efficacité sont sans équivoque, affirme un communiqué de la Division scolaire des écoles publiques de Saskatoon.

La Division scolaire publique de Regina pourrait exiger une preuve vaccinale ou un test négatif des bénévoles, des parents et des entrepreneurs qui fréquentent les établissements.

Les deux divisions scolaires ont mentionné qu'elles mettent actuellement au point les détails et le déploiement de leur plan.

Au cours du mois de septembre, l'Association des conseils scolaires de la Saskatchewan a fait parvenir à l’ensemble des divisions scolaires de la province l’élaboration d’une politique sur la vaccination du personnel.

Cependant, chacune d’entre elles devait prendre sa propre décision sur cette question.

Les divisions scolaires catholiques de Regina et de Saskatoon se penchent sur la question, mais affirment qu’aucune décision n’a été prise.

La Fédération des enseignants de la Saskatchewan a plaidé, dès le mois d’août, pour la vaccination du personnel.

Avec les informations de David Shield

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !