•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un « grand portage » pour vaincre la sclérose en plaques

Félix Jasmin marche avec un coéquipier en portant son canot.

Pour Félix Jasmin, le canot est le symbole du fardeau imposé par la maladie.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Montréalais Félix Jasmin et ses coéquipiers ont entrepris jeudi à Toronto un long voyage à pied vers Montréal, canot sur le dos, pour amasser des fonds pour la recherche sur la sclérose en plaques.

Le père de famille de 43 ans a appris en 2019 qu’il était atteint de cette maladie incurable.

L’objectif de ce périple de 700 kilomètres est de recueillir 300 000 $ pour financer la recherche.

Félix Jasmin en entrevue.

Félix Jasmin rappelle qu'on est encore loin d'un traitement qui permettrait de guérir la sclérose en plaques.

Photo : Radio-Canada / Philippe de Montigny

M. Jasmin rappelle que la science a fait beaucoup de progrès depuis 20 ans, mais qu’il y a encore des montagnes à franchir pour trouver un traitement qui puisse guérir la sclérose en plaques.

Il a appris qu’il souffrait de la maladie après des années de symptômes inexpliqués et d’examens médicaux non concluants.

Quand le diagnostic de la sclérose en plaques est tombé, raconte-t-il, c'était vraiment un fardeau à transporter seul. Le canot, ça représente ce fardeau-là que je peux passer à des amis.

Une carte de itinéraire du « grand portage » entre Toronto et Montréal.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'itinéraire du « grand portage » entre Toronto et Montréal.

Photo : Félix Jasmin

Outre les dizaines d’amis et de participants qui se relaieront au long du parcours, la famille de Félix Jasmin l’accompagnera en véhicule récréatif.

L'équipe passera par plusieurs villes, dont Hawkesbury, Ottawa et St-Jérôme.

L’an dernier, la première campagne de financement de Félix Jasmin avait permis d’amasser 370 000 $, soit bien plus que l’objectif initial de 250 000 $.

D'après les informations de Philippe de Montigny

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !