•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La comédienne Andrée Boucher s’est éteinte

L’actrice esquisse un sourire devant un mur de briques recouvert de lierre.

La comédienne Andrée Boucher était l’une des vedettes de la série « Des dames de cœur » à la fin des années 1980.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’actrice Andrée Boucher, qui a interprété de nombreux rôles pendant plus de 40 ans au cinéma et à la télévision, est morte jeudi à l’âge de 83 ans.

Son mari des 46 dernières années, Jean-Pierre Bélanger, a confirmé la triste nouvelle à Radio-Canada.

Un couple de la fin du 19e siècle est debout dans une cuisine. L’homme s’apprête à embrasser sa femme pendant qu’elle pèle des pommes.

Artémise Baltour-Labranche (Andrée Boucher) et Alexis Labranche (Guy Provost) dans le célèbre téléroman « Les belles histoires des pays d’en haut » en 1968.

Photo : Radio-Canada / André Le Coz

La comédienne s’était entre autres fait connaître du grand public pour son rôle d’Artémise Baltour-Labranche dans la série Les belles histoires des pays d’en haut, diffusée de 1956 à 1970.

Elle avait également incarné Évelyne Lamontagne dans Des dames de cœur, la série dramatique de Lise Payette qui a marqué l’imaginaire québécois à la fin des années 1980.

Née dans le village de Macamic, en Abitibi-Témiscamingue, Andrée Boucher avait développé une passion pour l’art dramatique en côtoyant les artistes qui venaient séjourner à l’hôtel du village, tenu par son père.

Mon père les traitait bien. Il leur servait un peu d’alcool et la bonne humeur montait. Ça riait et chantait, et moi, petite fille, je les épiais à travers les barreaux de l’escalier, expliquait-elle dans une entrevue au Journal de Montréal en janvier 2020.

Elle avait décroché un premier rôle à l’âge de 15 ans dans un radiothéâtre, puis enchaîné les rôles au petit écran, notamment dans Les belles histoires des pays d’en haut, Mont-Joye, Schulmeister, espion de l’empereur, Des dames de cœur, Virginie et La part du diable.

Les quatre comédiennes sourient.

Les comédiennes Michelle Rossignol, Luce Guilbeault, Andrée Boucher et Louise Rémy dans « Des dames de cœur ».

Photo : ICI ARTV

L’actrice a également animé pendant plusieurs années des émissions de radio et de télévision, dont Signée Andrée Boucher à TQS et C’est votre histoire à TVA.

Depuis une quinzaine d’années, la comédienne donnait des conférences sur la croissance personnelle et l’art d’être maître de son destin.

Andrée Boucher a rédigé son autobiographie en deux tomes : Quand je serai grande, je serai sage (1996) et J’ai choisi la vie : les chemins du mieux-être (2000).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !