•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mesures resserrées dans les écoles de 4 MRC de Chaudière-Appalaches

Un bâtiment du CISSS de Chaudière-Appalaches photographié de jour, au printemps.

Deux des trois régions sociosanitaires qui présentent les taux de cas actifs les plus élevés au Québec se trouvent en Chaudière-Appalaches (archives).

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Les secteurs de Chaudière-Appalaches qui affichent parmi les taux de cas actifs de COVID-19 les plus élevés au Québec n’échappent pas au nouveau resserrement des règles sanitaires dans les établissements d’enseignement préscolaire et primaire.

En plus de s’appliquer aux 10 régions de la province où les mesures ont été renforcées au cours des dernières semaines, les nouvelles restrictions s’appliqueront aux MRC des Appalaches, des Etchemins, de Robert-Cliche et de Beauce-Sartigan.

Dès lundi, les enfants du préscolaire (4-5 ans) devront dorénavant porter un masque durant le transport scolaire, tandis que les élèves du primaire auront l’obligation de le porter dans les cours d’éducation physique, mais uniquement s’il est impossible de respecter la distanciation de deux mètres.

Ces nouvelles règles découlent d’un avis publié par la santé publique.

Rappelons que les élèves des écoles primaires et secondaires situées sur le territoire des quatre MRC susmentionnées doivent porter le masque en tout temps. L’obligation a pour objectif de freiner la propagation du coronavirus en milieu scolaire.

Hausse marquée des cas

La situation est particulièrement inquiétante dans les écoles du Centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin, où les cas actifs ont bondi de 60 % entre lundi et mercredi, passant de 40 à 64.

Au Québec, plus de la moitié des éclosions de COVID-19 surviennent dans des écoles. Les établissements du primaire sont principalement touchés, étant donné que les vaccins ne peuvent toujours pas être administrés aux enfants de moins de 12 ans.

Deux des trois régions sociosanitaires (RLS) qui présentent les taux de cas actifs les plus élevés se trouvent en Chaudière-Appalaches.

Jeudi, la RLS de la région de Thetford comptait 296,8 cas actifs par 100 000 résidents, soit plus que toute autre RLS du Québec. Celle de Beauce arrive troisième, avec un taux de 254,8.

Avec la collaboration d'Alex Boissonneault et de Sébastien Bovet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !