•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LHJMQ : Début de saison des Cataractes avec le retour de l’entraîneur Daniel Renaud

Mavrik Bourque est entouré de ses coéquipiers sur la glace.

Pour le premier match de la saison, les Cataractes de Shawinigan devront se passer des services de Mavrik Bourque (22), retenu à un camp de la LNH (archives).

Photo : LHJMQ / Iften Redjah

Radio-Canada

Les Cataractes de Shawinigan de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) sautent sur la glace jeudi pour leur première partie du calendrier régulier. Ils affrontent les champions en titre, les Tigres, du côté de Victoriaville. Ce match verra le grand retour de Daniel Renaud derrière le banc, comme entraîneur, lui qui avait été congédié par l’organisation il y a un an et demi.

On souhaite tous revenir plus forts que ce qu’on a connu l’an passé , déclare d’entrée de jeu le directeur général des Cataractes de Shawinigan Martin Mondou, en entrevue à l’émission Toujours le matin. Si l’équipe est vue comme une puissance du circuit pour la prochaine année par certains analystes, Martin Mondou affiche un optimiste prudent. Les Huskies de Rouyn-Noranda ont gagné la coupe en 2016. C’était une puissance. C’était une équipe qui, au niveau des prédictions, était en septième place au début de l’année. Il faut toujours faire attention à ça. De notre côté, comme équipe, on sait ce qu’on à faire. C’est certain qu’on espère avoir le plus de succès possible cette année.

Pour se mettre en quête des victoires, Daniel Renaud a été rappelé comme entraîneur. Martin Mondou explique que la communication n’a jamais été rompue entre les deux hommes et qu’il n’y a pas de malaise qui réside en raison du congédiement de l’entraîneur.

« Je pense qu’il y a toujours eu un respect entre Dan et moi. Quand on s’est rencontrés cet été, il y avait encore une communication. On s’est beaucoup parlé dans les séries l’année passée [Daniel Renaud était avec les Foreurs de Val-d’Or à la dernière saison, NDLR]. Ça a quand même été une transition qui a été assez facile et sans malaise. »

— Une citation de  Martin Mondou, directeur général des Cataractes de Shawinigan

Alors que la dernière saison des Cataractes s’est amorcée à huis clos en raison de la pandémie de COVID-19, Martin Mondou espère que des allègements seront annoncés pour permettre à plus de spectateurs d’assister aux affrontements.C’est impossible de jumeler le budget avec la capacité qu’on a présentement. Oui, on est chanceux de jouer, mais en même temps, il ne faut pas mettre toutes les équipes en péril. 

L’organisation se dit stricte quant à l’application de la mesure du passeport vaccinal et le port du masque à l’intérieur de l’amphithéâtre. Mais, c’est certain qu’il faut que la capacité de l’amphithéâtre puisse monter le plus rapidement possible.

Arrivée des Lions à Trois-Rivières

L’arrivée de l’équipe des Lions de la ECHL au Colisée Vidéotron de Trois-Rivières vient diversifier l’offre de hockey pour les spectateurs de la région, une compétition qui pourrait faire mal aux Cataractes.

À un moment donné, c’est certain qu’il y a du dollar-loisir qui va tomber dans la cour de l’autre. Ça fait partie de la compétition et ça fait partie de la vie d’aujourd’hui. Martin Mondou estime que l’organisation devra continuer de travailler à garder ses partisans, mais ne s’en fait pas outre mesure. On a certains de nos joueurs qui jouent là, puis on va sûrement aller voir des matchs, nous aussi.

Les Cataractes de Shawinigan joueront leur premier match à domicile vendredi, toujours dans sa série face aux Tigres. Le même soir, les Voltigeurs de Drummondville amorcent leur saison à Val-d’Or où ils affrontent les Foreurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !