•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mashteuiatsh marque la Journée de la vérité et de la réconciliation

Une femme dépose une pierre au sol.

Les pierres sont déposées à l'invitation du conseil de bande de Mashteuiatsh.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Brisson

La première Journée nationale de la vérité et de la réconciliation est marquée par plusieurs activités spéciales à Mashteuiatsh.

Une cérémonie de purification a d’abord eu lieu sur le coup de 9 h sur le site Uashassihtsh, le site de transmission culturelle au cœur de la communauté.

Dans les derniers jours, les membres des Premières Nations et la population en général étaient invités à venir déposer une pierre en mémoire de ceux qui ont fréquenté les pensionnats. Ces offrandes, colorées en orange, sont disposées en forme de demi-cercle pour constituer un endroit servant de scène. Les pierres se sont accumulées toute la journée.

Il y a eu un pensionnat à Mashteuiatsh de 1960 à 1991.

Mashteuiatsh, hôte de l'édition 2022

Le chef Gilbert Dominique a profité des activités qui se tiennent à Mashteuiatsh pour annoncer que sa communauté organisera la journée commémorative du 30 septembre 2022. Nous accueillerons nos frères innus, atikamekw, cris et autres, qui ont aussi vu s'établir en leurs communautés des pensionnats indiens, a-t-il précisé devant les participants. Nous souhaitons faire un événement national, où nous pourrons tous ensemble nous recueillir autour, et en souvenir des survivants des pensionnats indiens.

Cette année, la communauté d'Uashat mak Mani-Utenam, sur la Côte-Nord, est l'hôte de la journée commémorative.

Un repas communautaire, des prestations musicales, des activités commémoratives et un rassemblement sont aussi au programme.

Dans certaines écoles, comme l’École Notre-Dame, à Roberval, les élèves étaient aussi incités à porter des vêtements orange pour l’occasion, afin de marquer leur solidarité avec les peuples autochtones en cette journée spéciale.

Au Cégep de Saint-Félicien et à l’Université du Québec à Chicoutimi, notamment, des conférences sont également prévues en cours de journée sur le sujet de la réconciliation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !