•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

André Viger : le parcours inspirant d’un athlète déterminé

Le Marathon international de Montréal, 13 septembre 1981

Radio-Canada

Il y a 15 ans, le 1er octobre 2006, l’athlète André Viger était emporté par un cancer à 54 ans. Sa détermination et sa persévérance lui ont fait connaître une longue série de succès dans sa carrière. Le marathonien paraplégique a grandement contribué à l’essor du sport de compétition paralympique au pays.

Le 13 septembre 1981, André Viger obtient une troisième place lors de la première participation des athlètes en fauteuil roulant au Marathon international de Montréal. Sur nos images, nous le voyons franchir le fil d’arrivée sous les commentaires enthousiastes des analystes Richard Garneau et Jo Malléjac.

Suivront de nombreux succès pour cet athlète hors normes qui deviendra un exemple de courage pour plusieurs sportifs.

André Viger devient paraplégique à l’âge de 20 ans. En 1973, il est victime d’un grave accident de la route qui lui fait perdre l’usage de ses jambes.

En 1986, le marathonien est nommé parmi les sept personnes les plus extraordinaires du monde par les jeunes chambres de commerce.

À cette époque, André Viger est aussi un homme d’affaires avisé copropriétaire de six bijouteries qui emploient 40 personnes. C’est dans l’un de ses commerces de Sherbrooke qu'il rencontre l’équipe du Point.

Dans cette entrevue avec le journaliste Claude Jean Devirieux diffusée le 23 avril 1986, André Viger raconte comment il est devenu coureur.

Le Point, 23 avril 1986

C’est un ami, lui aussi en fauteuil roulant, qui lui a d’abord parlé du sport pour les personnes aux prises avec un handicap physique.

L’athlète originaire de la région de Sherbrooke s’essaie d’abord à la natation, puis au lancer du disque et au lever de poids, mais son choix s’arrête sur la course en fauteuil roulant, où il voit beaucoup plus d’occasions de compétitions.

Il confie que, n'eut été l’accident qui a changé sa vie en 1973, il ne serait probablement pas devenu un athlète de haut niveau.

Le sport m’a aidé à me réhabiliter dans cette société et à accepter cette nouvelle vie.

Une citation de :André Viger

André Viger commence à compétitionner dès 1979.

Au cours de l’entretien, il ne s’en cache pas : c’est pour le prestige qu’il souhaite remporter la 90e édition du marathon de Boston, le plus vieux marathon du monde.

Dans sa carrière, il remporte les marathons d'Oita (Japon) en 1984, 1985, 1986 et 1987, de Boston en 1984, 1986 et 1987 et de Montréal en 1985, 1986 et 1990.

Au lendemain de son décès, le 2 octobre 2006, le journaliste Philippe Crépeau revient sur le parcours exceptionnel du sportif au Téléjournal.

Le Téléjournal, 2 octobre 2006

Dans le reportage, l’athlète paralympique Chantal Petitclerc décrit André Viger comme un homme d’action qui n’abandonnait jamais. Il était devenu pour elle un mentor.

Il ne s’éternisait pas sur les discussions concernant les stratégies. Il disait : "Ça va faire mal, mais donne tout ce que tu as." C’était un "tough".

Une citation de :Chantal Petitclerc

André Viger a participé à toutes les éditions des Jeux paralympiques de Los Angeles en 1984 à Atlanta en 1996.

Le champion d’athlétisme est médaillé de bronze des Jeux de Los Angeles à l’épreuve du 1500 mètres. Il remporte l'or à l’épreuve du marathon à Séoul en 1988. Aux Jeux de Barcelone, en 1992, il obtient sa meilleure récolte et repart avec une médaille d’or au 10 000 mètres et deux médailles d’argent au 4 x 100 mètres et au 4 x 400 mètres.

Il sera l’un des premiers athlètes à utiliser un fauteuil roulant modifié. Le fauteuil de course et le vélo à main lui permettront de gagner une heure sur son temps habituel lors des marathons.

André Viger soutiendra les athlètes paralympiques et les aidera à surmonter les obstacles de leur vie différente par le biais de la fondation qui porte son nom.

Il est fait chevalier de l'Ordre national du Québec en 1987 et officier de l'Ordre du Canada en 1989.

Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.