•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Netflix fait l’acquisition de son premier studio de jeux vidéo

Deux personnages de jeux vidéo dans une maison la nuit.

La série de jeux vidéo OxenFree, du studio Night School, est offerte sur la plupart des consoles, ordinateurs et téléphones intelligents.

Photo : Night School Studio

Agence France-Presse

Le géant de la diffusion en continu Netflix a annoncé avoir mis la main sur un premier studio de jeux vidéo, alors que l’entreprise cherche à étendre son empire sur ce secteur très lucratif.

Le choix s’est arrêté sur Night School Studio, un studio basé en Californie qui s'est fait connaître en créant la série de jeux vidéo à suspense surnaturel Oxenfree.

La plateforme, qui a bâti son succès sur la diffusion à la demande de films, séries, documentaires et, plus récemment, émissions de téléréalité, avait annoncé officiellement en juillet 2021 ses ambitions en matière de jeux vidéo.

Netflix avait alors indiqué viser notamment des déclinaisons de films ou séries particulièrement populaires en jeux vidéo.

L'excellence artistique et l'expertise reconnue [de Night School en font] un partenaire inestimable.

Une citation de :Un porte-parole de Netflix

Le cofondateur du studio californien Sean Krankel a évoqué pour sa part dans un billet de blogue un honneur surréel en devenant le premier développeur de jeux vidéo à se joindre à Netflix.

Netflix a déjà indiqué que l'accès aux jeux sera inclus dans les abonnements de sa clientèle.

Une concurrence féroce

Selon plusieurs analystes, il s'agit surtout pour le groupe de conserver ses abonnements au moment où la concurrence sur son cœur de métier se fait de plus en plus pressante.

Le groupe a déjà tenté l'expérience vidéoludique en diffusant en 2018 un épisode entièrement interactif de la série d'anticipation Black Mirror et en lançant un jeu gratuit pour mobile basé sur la très populaire série Stranger Things.

Outre la compétition particulièrement vive dans le secteur des jeux vidéo, un autre défi se dresse pour Netflix, qui n’a pas forcément les capacités techniques nécessaires à la diffusion de jeux sophistiqués.

Au mois d’août 2021, le groupe a affirmé qu'il avait commencé à tester ses capacités en la matière en Pologne. Netflix a aussi recruté le vétéran du secteur Mike Verdu, venu de Facebook, pour diriger son équipe dédiée aux jeux vidéo.

Le marché en forte croissance des jeux vidéo pèse désormais plus de 300 milliards de dollars américains (382 milliards de dollars canadiens) de chiffre d'affaires mondial, selon une étude publiée à la fin d'avril par le cabinet de conseil Accenture.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !