•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Probex veut « donner au suivant » avant de fermer sa boutique

La boutique Probex sur la rue Galt Ouest.

Le groupe Probex a annoncé la fermeture de sa boutique de la rue Galt Ouest à Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada / René-Charles Quirion

Radio-Canada

La boutique du Groupe Probex, qui fermera jeudi à Sherbrooke, veut venir en aide une dernière fois à la population avant de mettre la clé sous la porte.

Probex invite les responsables des organismes de la région venant en aide aux familles à faibles revenus, les intervenants du réseau de la santé et des services sociaux, les organismes dédiés à l’accueil des immigrants ainsi que toutes personnes seules qui ont besoin de vêtements à se manifester.

Nous sommes davantage guidés par la nostalgie et la reconnaissance que la tristesse. C'est dans cet esprit que nous voulons redonner. Nous avons été choyés par la population. Nous avons reçu de belles choses en sept années. Nous avons tenu une belle boutique et nous voulons donner jusqu’au dernier vêtement, signale le directeur général du Groupe Probex, David Caron.

Des vêtements pour toutes les saisons, des bottes, des manteaux sont encore disponibles.

Nous voulons encore voir des sourires jusqu’à la fin. Notre gérante nous a dit qu’elle voulait prendre sa retraite. Elle représentait l’âme de la boutique. Nous avions de la misère à orienter la boutique sans sa présence, souligne M. Caron.

La fermeture de la boutique du Groupe Probex est toutefois vue davantage comme une transition qu'une perte pour l'organisme. Le groupe annoncera d'ailleurs un nouveau projet sous peu.

Nous avons été approchés par une entreprise. C'est une aventure qui se termine pour en commencer une autre. Je ne peux pas en parler beaucoup pour le moment. C’est inspirant de voir une entreprise d'affaires qui veut intégrer des stagiaires du groupe Probex, signale David Caron.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !