•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Traverse Rivière-du-Loup–Saint-Siméon : le service assuré jusqu’en 2025

Un panneau indique une traverse avec, en contrebas, le fleuve et l'autre rive.

Le service de traverse se poursuivra au moins jusqu'en 2025 (archives).

Photo : Radio-Canada / Sébastien Tanguay

Radio-Canada

Une entente de prolongation du contrat d'exploitation de la Société des traversiers du Québec (STQ) a été signée pour la traverse Rivière-du-Loup–Saint-Siméon.

La continuité du service est ainsi assurée jusqu'à la saison 2025.

Dans un communiqué, les responsables de la traverse indiquent que l'entente permettra à la Société des traversiers du Québec de finaliser les préparatifs visant à amener le Saaremaa I à relier les deux rives. Rappelons que des modifications seront nécessaires aux quais de Rivière-du-Loup et de Saint-Siméon pour que le traversier puisse s'y amarrer.

Selon le directeur de la traverse à Rivière-du-Loup, Marco Ouellet, des réparations sont à prévoir sur le bateau, puisqu’il est assez âgé. Malgré tout, il dit être content de cette nouvelle.

« Pour nous, ça apporte une stabilité. »

— Une citation de  Marco Ouellet, directeur de la traverse à Rivière-du-Loup

Cette nouvelle rassure la mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet, qui s'est dite satisfaite de cette continuité du service.

Elle rappelle toutefois que le bras de fer qui oppose sa ville à Cacouna n'est pas terminé quant au possible déménagement de la traverse après 2025.

Les études sont commandées pour 2022, donc la décision va se prendre en 2022, souligne Mme Vignet, qui appelle une fois de plus la population de Rivière-du-Loup à se mobiliser.

Chaque année, plus 140 000 passagers transitent par cette traverse, qui est actuellement assurée par le navire Trans-Saint-Laurent.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !