•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un accès gratuit à l’Île Saint-Quentin cet hiver?

Des personnes qui patinent sur la glace.

La patinoire de l'île Saint-Quentin.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le conseil municipal de Trois-Rivières se penche sur la tarification à l’île Saint-Quentin. Les conseillers municipaux évaluent la possibilité de permettre aux citoyens d’y avoir accès gratuitement, mais de faire payer les gens qui arrivent en voiture.

Réunis en séance extraordinaire, mardi après-midi, les élus ont discuté d’un avis de motion visant à limiter l’achalandage des voitures, favoriser le transport actif et contrôler les espaces de stationnement sur le site du parc.

C’est un écosystème qui est quand même fragile. Il y a une capacité de 500 véhicules. N’en demeure pas moins que quand il y a cet achalandage de véhicules, il y a beaucoup d’autos qui virent en rond pour se trouver un stationnement, donc l’expérience nature qu’on peut avoir sur l’île vient un peu être biaisée ou attaquée par ce mode d’accès, fait valoir le conseiller Claude Ferron.

La Ville propose donc d’instaurer un système de stationnements régis par un horodateur, dont le taux horaire serait de 2 $, pour un maximum de 10 $ par jour. Des vignettes annuelles seraient également vendues aux coûts de 25 $ pour une personne âgée et 55 $ pour une famille.

Le maire, Jean Lamarche, a toutefois proposé de donner l’accès à l’île Saint-Quentin gratuitement pour la saison hivernale, à l’instar de l’an dernier. La gratuité avait alors été financée par un fonds COVID.

Lorsqu’on a établi une gratuité pour les activités hivernales de l’île Saint-Quentin, on a vu les gens redécouvrir l’île Saint-Quentin dans son format hivernal. On a réussi en même temps à contenir somme toute l’achalandage, souligne le premier magistrat.

Les élus se prononceront sur cette tarification, le 5 octobre, lors de la dernière séance du conseil avant les élections municipales de novembre.

La Ville devrait débourser environ 80 000 $ pour acquérir le système de gestion des stationnements.

Avec les informations de Jacob Côté

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !