•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

6600 aînés admissibles à une 3e dose au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Gros plan sur une femme qui vaccine un homme.

La vaccination s'effectuera directement dans les RPA, CHSLD et RI.

Photo : Radio-Canada

Un total de 6600 personnes âgées ou vulnérables sont admissibles à recevoir une troisième dose de vaccin contre la COVID-19 au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

C'est ce qu'a confirmé le directeur régional de la santé publique, le docteur Donald Aubin.

Cette campagne de vaccination a été annoncée mardi après-midi par le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé. Cette mesure dite préventive concernera les résidents des centres d'hébergement de soins de longue durée (CHSLD), des résidences privées pour aînés (RPA) et des ressources intermédiaires (RI) ou de type familial (RTF).

Avec la campagne de l'influenza

Le Centre intégré de santé et des services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean espère profiter de la logistique déployée pour la vaccination annuelle contre l'influenza pour donner cette troisième dose aux aînés admissibles.

Lorsqu'on va offrir la vaccination pour l'influenza, qui va débuter pour les CHSLD vers le 15 octobre, on va en même temps offrir un rappel pour la COVID-19. Donc, déjà la logistique influenza est quand même présente et est quand même en train de s'organiser et à cela on va ajouter la COVID-19. Ça va être la même chose pour les résidences pour personnes âgées, parce que évidemment c'est de la vaccination mobile, a précisé le Dr Donald Aubin.

Un homme parle à un micro, seul à une table

Donald Aubin, directeur de santé publique pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean

Photo : Radio-Canada

Il faut attendre au moins cinq mois entre la deuxième et la troisième doses du vaccin.

Jusqu'à maintenant 79,3 % des Saguenéens et des Jeannois ont reçu au moins une dose, ce qui représente environ 220 000 personnes, et 76,6 % d'entre eux ont reçu deux doses.

Il n'y a eu qu'un nouveau cas rapporté mardi dans la région.

Aucun cas depuis juin et février

Il faut remonter au 11 juin pour retrouver un cas actif de COVID-19 dans une RPA du Saguenay-Lac-Saint-Jean et au mois de février dans un CHSLD.

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, environ le tiers des 271 décès depuis le début de la pandémie sont survenus dans des CHLSD et environ le tiers aussi dans les RPA.

Avec des informations de Michel Gaudreau et Claude Bouchard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !