•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La maison La Cinquième saison de Lac-Mégantic perd le bingo qui la finance

Deux joueuses remplissant leur carte de bingo.

Deux joueuses remplissant leur carte de bingo. (Archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'activité de bingo hebdomadaire organisée au profit de la maison de soins palliatifs La Cinquième saison de Lac-Mégantic est forcée de s'arrêter, parce qu'elle contrevient à un article de la Loi sur la Régie des alcools, des courses et des jeux.

Cette loi stipule que les bingo-média doivent être diffusés sur les ondes d'une radio communautaire.

La directrice générale de la maison La Cinquième saison, Dominique Bilodeau déplore toutefois qu'au moment de déposer sa demande de permis il y a un an, l'organisme avait spécifié qu'aucune radio communautaire n'est en activité dans le secteur de Lac-Mégantic et que c'est une radio privée qui diffuserait les tirages.

Dans notre région, il n'y a pas de radio communautaire, alors ça devient discriminatoire envers notre organisme.

Une citation de :Dominique Bilodeau, directrice générale de la maison La Cinquième saison

L'organisme avait alors obtenu un permis de trois ans pour tenir les tirages de bingo, mais en août dernier la Régie des alcools, des courses et des jeux a finalement révoqué ce permis en raison d'un manquement à la loi.

Des impacts financiers majeurs

Dans la MRC du Granit, l'annulation du bingo a créé une onde de choc. Même après uniquement un an d'activités, ce bingo avait su rallier une grande partie de la population qui était fidèle au poste les mercredis soir.

Si la déception est bien présente parmi la population, c'est l'inquiétude qui règne à la maison La Cinquième saison.

C'est le branle-bas de combat, parce que c'est notre principale source de financement qui fonctionnait bien. C'est une grosse perte.

Une citation de :Dominique Bilodeau, directrice générale de la maison La Cinquième saison

Avec la pandémie de COVID-19, la maison de soins palliatifs avait trouvé cette méthode afin d'assurer son financement en l'absence des activités habituelles.

Dans notre cas, c'est environ 50 % de notre financement qu'on doit aller chercher dans les dons de la communauté et le bingo-média s'introduisait dans notre démarche de financement qui était très efficace, très appréciée de la communauté et dans un temps de COVID, ça a été assez rassembleur, décrit Dominique Bilodeau.

La directrice générale de l'établissement ne cache pas son inquiétude pour l'avenir.

Les sources de financements devront apparaitre rapidement parce que c'est quand même une grande partie de notre budget d'opérations qui vient de disparaître et si les délais sont longs avant qu'on nous accorde à nouveau notre licence, ça nous met dans une situation inconfortable, souligne-t-elle.

Une pétition lancée par la population

Dès l'annonce de l'annulation du bingo, des citoyens ont rapidement voulu contribuer à permettre le retour de cette activité.

La résidente de Lac-Mégantic, Huguette Breton a décidé de lancer une pétition afin de faire pression su Québec pour que la loi soit modifiée.

On a tous été sous le choc quand on a appris ça, affirme Huguette Breton. Pour nous, c'est vraiment un outil supplémentaire qu'on amène à notre député pour faire amender cet article de loi là.

La citoyenne espère que les signatures recueillies permettront d'illustrer toute l'importance que cette activité a dans la communauté.

La maison La Cinquième saison a, elle aussi, entamé des démarches avec l'appui du député de Mégantic François Jacques, dans l'espoir de pouvoir rapidement réinstaurer le bingo dans la petite communauté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !