•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des prêts d’équipements sportifs centralisés pour les personnes handicapées

Des équipements de sports pour personnes handicapées.

Environ 150 équipements sont disponibles à la centrale de Saguenay et au total 300 dans la région, auprès de différents partenaires.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Radio-Canada

Une première centrale d'équipements adaptés a vu le jour dans la région. Des équipements à la fine pointe de la technologie pour favoriser la pratique des loisirs et des sports par des personnes handicapées sont maintenant accessibles partout dans la région.

Des raquettes, des tricycles, des luges sont quelques-uns des équipements qu'il est maintenant possible de louer à la Centrale régionale de prêts d'équipements adaptés au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Ce nouveau service a été mis sur pied par l'Association régionale de loisirs pour personnes handicapées (ARLPH) du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Lors de la conférence de presse, la directrice, Manon Blackburn, a expliqué qu'à la suite d'un inventaire des équipements, il a été réalisé que les organismes concernés avaient tous des équipements sportifs adaptés, mais peu de gens s'en servaient. Donc on s'est dit c'est quoi la problématique? C'était au niveau du service de livraison. Une personne handicapée ne peut pas venir chercher par exemple, un tricycle ou un Kartus (un fauteuil adapté pour la course à pied) pour embarquer ça dans le transport adapté, a-t-elle expliqué.

Cinq personnes masquées tiennent une affiche.

Les employés de la Centrale régionale de prêt d’équipements adaptés du Saguenay-Lac-Saint-Jean sont fiers de pouvoir offrir ce nouveau service.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

L'ARLPH a donc décidé de regrouper les équipements au même endroit et de les livrer au besoin. Tout a été répertorié dans un guide accessible sur le site Internet de l'association. Ce que l'on veut, c'est que les personne handicapées comme le veut notre slogan, on veut qu'elles bougent, qu'elles soient des adeptes de loisirs, de plein air et puissent en profiter pleinement, a poursuivi la directrice.

Employés en intégration

Pour gérer ce nouveau service, une subvention de plus de 100 000 $ du Centre intégré de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean a permis l'embauche de deux personnes, comme l'a précisé Réal Legendre. Ce dernier est le coordonnateur régional des services cliniques à la Direction des programmes en déficience intellectuelle, trouble du spectre de l'autisme et déficience physique au CIUSSS.

C'est une priorité dans notre programme, c'est une priorité au ministère aussi, pour favoriser l'intégration des personnes handicapées. On parle d'intégration sociale, intégration au travail. C'est aussi une priorité pour diversifier l'offre de services pour les personnes qui vivent avec des limitations, a-t-il mentionné.

Une jeune femme et un jeune homme posent avec des équipements sportifs pour personnes handicapées.

Catherine Potvin et Jean-Philippe Maltais travaillent à nettoyer et ranger les équipements, en plus de tâches additionnelles au sein de la nouvelle centrale.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Les deux employés engagés, Catherine Potvin et Jean-Philippe Maltais, s'affairent à ranger, nettoyer et entretenir les équipements. Ils vont aussi effectuer la livraison en compagnie du chargé de projet.

J'ai fait un peu de tout, j'ai même gravé des chiffres sur du bois, a débuté Catherine Potvin.

Quand Manon nous a approchés moi et Catherine, c'était un oui tout de suite. C'était vraiment un endroit que je recherchais, a poursuivi Jean-Philippe Maltais.

D'ici quelques jours, une troisième personne s'ajoutera à cette équipe.

Selon un reportage de Laurie Gobeil

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !